Le No-Code : de quoi s’agit-il ? Définition, avantages et inconvénients

Le No-Code, qu’est-ce que c’est ? Voilà une question que se posent des milliers de profanes. Aujourd’hui, le No-Code a permis d’accélérer le développement d’applications digitales et répond au besoin d’automatisation des flux. Quand on observe attentivement l’apport de cette nouvelle technologie, on se rend compte qu’elle vient modifier la création numérique. Mais bien avant de l’utiliser, il faut comprendre ce qu’est le No-Code, ses avantages et ses inconvénients. On vous invite à en découvrir plus dans cet article.

Définition du No-Code

Le No-Code est un ensemble d’outils de développement visuel qui permet aux programmeurs de contenus digitaux de développer des sites Web, jeux vidéo ou applications mobiles. Autrement dit, il est une solution simplifiée qui permet de créer des solutions numériques à l’aide d’outils de modélisation et de configuration visuels.

Avec l’avènement de cette technologie, les créateurs n’ont plus besoin d’avoir de grandes connaissances en langages informatiques pour créer une application ou des sites web.

Le No-Code permet donc à un maximum de personnes, de déployer des projets digitaux sans faire appel à des développeurs, grâce à des outils simples à prendre en main.

Cependant, il faut souligner que le No-Code ne s’éloigne pas totalement de la programmation, car vous aurez toujours besoin d’intégrer des lignes de code au sein d’outils No-Code.

No-Code

Le No-Code et Low Code : rapport et différence

Comme le No-Code, le Low Code est aussi bien utilisé en entreprise ou par des créateurs peu expérimentés. Il permet d’aboutir à un résultat bien plus rapidement que l’écriture complète des lignes de codes. Ces deux techniques de programmation sont fréquemment utilisées pour la conception d’applications, de sites web ou de jeux-vidéos.

Mais contrairement au No-Code, le Low Code demande quelques connaissances en programmation avant son utilisation. Il est d’ailleurs adressé à un public averti, car il nécessite un niveau de compétence minimal dans l’écriture d’un langage informatique. Dans certains cas, il peut demander 20 à 30 % d’écriture de codes. Le Low Code est donc destiné aux développeurs souhaitant améliorer leur productivité en leur permettant de construire de manière plus efficace, plus agile et moins complexe.

Les avantages du No-Code

Si le No-Code émerge de nos jours, c’est parce qu’il est apparu aux yeux des entreprises comme un moyen efficace de répondre à des besoins spécifiques. À lui seul, il possède d’énormes avantages qu’il convient d’énumérer.

  • Agilité   

L’intérêt pour de nombreuses entreprises et particuliers pour le ces outils réside dans la flexibilité que ces plateformes peuvent offrir. En effet, il est beaucoup plus simple de lancer et tester une idée pour répondre à un besoin avec les outils No-Codes. À titre d’exemple, le service marketing d’une entreprise peut mettre en place une application de gestion de projet marketing afin d’améliorer la productivité du service.

  • Diminution des coûts

Avec le No-Code, les sociétés réalisent d’énormes bénéfices. En outre, elles ne sont plus dans l’obligation de recruter des développeurs pour la réalisation des projets informatiques. Pour les entrepreneurs et les petites entreprises, le recrutement d’un développeur est un investissement coûteux. Le No-Code apparaît alors comme une alternative intéressante pour lancer un projet.

  • Productivité

 Les outils No-Codes étant par définition ergonomiques et intuitifs, de nombreuses entreprises observent un gain de productivité. On les utilise donc en l’absence d’un service informatique ou afin de compléter leurs ressources informatiques existantes.

  • Facilement modifiable

Avec le No-Code, il est encore plus facile de modifier la structure de ce que vous concevez. Ces outils sont conçus dans le but de rendre accessible la conception des solutions web à tous les utilisateurs.

Mais comme tout outil informatique, le No-Code possède également ses inconvénients.

No-Code

Les inconvénients de cette technologie

Au-delà des nombreux avantages que possèdent les plateformes de développement No-Code, il faut souligner que ces plateformes permettent de répondre à un besoin spécifique. Leur utilisation possède certains inconvénients qu’il faut souligner.

  • Une rigidité contraignante

Bien qu’ils soient flexibles, les outils No Code présentent une certaine rigidité qui oblige à revoir la manière de concevoir les différentes fonctionnalités d’une application. Les possibilités offertes par une plateforme sont limitées aux fonctionnalités dont elle dispose, la personnalisation finale et la migration d’une application peuvent devenir très vite compliquées. Ainsi, pour des projets plus sur mesure et complexes, le No-Code trouve ses limites.

  • Peu fiable

L’utilisation du No-Code s’accompagne d’une dépendance technologique vis-à-vis de la plateforme utilisée. Quand par exemple des problèmes de sécurité apparaissent sur une plateforme No-Code, les applications utilisant cette plateforme sont aussi victimes de ces problèmes de sécurité. L’utilisateur peut ainsi perdre ses données. Aussi, la disparition d’une plateforme No-Code peut alors entraîner des problèmes majeurs de fiabilité et de migration, problèmes qui peuvent engendrer une perte substantielle de temps et d’argent

Miguel

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !