Accueil » Entre Twitter et Apple, plus rien ne va. Pourquoi ? On vous explique

Entre Twitter et Apple, plus rien ne va. Pourquoi ? On vous explique

Le patron de Twitter, Elon Musk, monte au créneau pour dénoncer les mesures de sanction prises par Apple à l’encontre du réseau social. Que se passe-t-il donc entre ces géants américains ? On vous explique ce conflit.

Apple veut retirer Twitter de son App Store

Elon Musk en a marre des menaces du géant de la tech Apple. À travers une série de tweets, le patron de Twitter a dénoncé les agissements du fabricant. Depuis les mesures prises par Elon, plusieurs sociétés ont dû arrêter les annonces publicitaires et Apple en fait partie.

Mais contre toute attente, Elon tweet ceci : « Apple a menacé de retirer Twitter de son App Store, mais ils refusent de nous dire pourquoi ». Cette réaction a étonné plus d’un. Que se passe-t-il donc entre les deux entreprises ? Le patron de SpaceX ne s’est pas arrêté là. Il s’est adressé directement à son homologue avec ces mots :

« Apple a quasiment stoppé ses annonces sur Twitter. Détesteraient-ils la liberté d’expression aux Etats-Unis ? »

« Que se passe-t-il Tim Cook ? »..

De quoi accuse-t-il Apple ?

Si Elon Musk monte au créneau, c’est bien à cause de l’influence dominante qu’exerce Apple sur les applications Twitter. En effet, une suppression du réseau social empêcherait l’entreprise de réaliser son bénéfice annuel, ce qui met à l’eau le plan d’Elon Musk pour rentabiliser.

Mais au-delà de cela, Elon Musk dénonce également la taxe de 30 % que récupère Apple sur chaque achat des utilisateurs d’Apple. Bien que cela fasse partie des clauses du contrat, le nouveau patron trouve cela exorbitant. Soulignons d’ailleurs que ce prélèvement est la cause d’un procès entre Apple et les développeurs d’un jeu vidéo. Elon procédera-t-il de la même manière ? Selon ses mots, il se prépare à contourner cette mesure avec l’invention d’un nouveau téléphone.

« J’espère sincèrement que nous n’en arriverons pas là, mais oui, s’il n’y a pas d’autres choix, je ferai un téléphone alternatif », a indiqué le patron de Twitter.

A propos de l'auteur

Retour en haut