Les robots ravirent-ils la vedette de l’intelligence chez les hommes ?

Les robots ravirent-ils la vedette de l’intelligence chez les hommes ?

Dans le souci d’améliorer sa condition de vie, l’homme a inventé les robots. Des machines qui, de par leur exploit applaudi de tous, ont montré toute leur importance. Cependant, les grands rôles confiés aux robots suscitent aussi des inquiétudes. Ces machines remplaceront — ils l’homme à l’avenir ? L’espèce humaine est-elle menacée par ses propres créations ?

Genèse et domaine d’utilisation des robots

Les robots sont des appareils automatiques capables de se déplacer, de s’exprimer, et d’accomplir certaines tâches. Les experts dans le domaine de la robotique continuent de travailler, d’apporter des améliorations afin de les rendre plus performants.

Les premiers robots, nommés cybernétique, ont vu le jour au XXe siècle. Il faut attendre l’an 1915 pour que naisse les animats, des chiens électriques qui se déplacent grâce à la lumière. Peu de temps après, les Russes lancent le premier robot pour l’exploration de l’espace.

Aujourd’hui, ces machines automatiques sont très utilisées et on peut les retrouver dans presque tous les domaines :

  • Industrie : ils aident les hommes dans l’exécution des tâches dangereuses ;
  • Médecine : ils assistent ici les médecins dans les diagnostics ;
  • Laboratoires : ils participent aux recherches scientifiques ;
  • Sécurité : ils assurent pour la protection ;
  • Aérospatial : ils aident pour les recherches spatiales.

Récemment, il a été conçu des robots qui ont la possibilité d’interagir comme des hommes. Ceux-ci sont qualifiés d’humanoïdes à cause de leur aspect et de leur attitude.

La robotique : une discipline plus récente que l’humanité

L’histoire de la robotique remonte au début du XXe siècle. Bien qu’étant disponible dans l’antiquité grecque sous une autre forme, cette connaissance date de moins un siècle. Il s’agit ainsi d’une science créée par l’homme et qui est encore en plein essor.

La majorité des robots qu’on connaît aujourd’hui sont nés au XXIe siècle. Ils interviennent dans des domaines plus diversifiés que ceux cités plus haut. Les robots militaires et les robots domestiques sont, par exemple, des machines qui ont vu le jour afin de remplacer l’homme. Ainsi, de nombreux secteurs d’activités se retrouvent en voie de disparition avec, à la clé, l’augmentation du chômage.  

Il est clair donc que les conséquences de l’utilisation massive des robots se ressentent déjà. Perte d’identité ou de repère chez les humains, chômage, croissance des violences, de multiples scénarios se présentent. Bien sûr, l’espoir d’une cohabitation heureuse entre robot et humain n’est pas non plus à négliger.

Faut-il espérer ou se préparer au pire ?

Les robots accomplissent de multiples exploits à couper le souffle. Un robot nommé Atlas a accompli une prouesse en réalisant un salto arrière. Ceci constitue une première et étonne même les spécialistes du domaine. Il est même prévu, dans un futur très proche, la fabrication des robots pouvant remplacer l’homme dans les petits travaux dans les industries.

L’espoir est donc permis et reste d’ailleurs une finalité fort probable. Il est important de le souligner, l’ère de l’utilisation massive des robots est imminente. Selon Kurzweil, directeur de l’ingénierie Google, 2029 serait le début de ce nouveau départ. Une chose est sûre, il s’agira d’un réel bouleversement dans le monde.

Arrivera-t-on à des robots qui ressemblent aux hommes à tout point de vue ? Cela semble un peu utopique face aux extraordinaires potentialités du cerveau humain. Les scientifiques penchent donc plutôt pour une cohabitation heureuse. Ces machines permettront d’améliorer considérablement le mode de vie de l’homme.

Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.