L’incroyable fortune de Valérie Pécresse

L’incroyable fortune de Valérie Pécresse

Valérie Pécresse est une femme politique française également candidate aux présidentielles de 2022. Avec son patrimoine financier impressionnant, elle est tout de même loin la plus riche des postulants à cette élection pour la magistrature suprême. À combien estime-t-on la fortune de Valérie Pécresse ? Découvrez l’impressionnant patrimoine que possède la politicienne.

Valérie Pécresse : origine et parcours

Valérie Pécresse est née le 14 juillet 1967 à Neuilly-sur-Seine dans le département des Hauts-de-Seine. À sa naissance, elle portait le nom de Valérie Roux comme son père, Dominique Roux.

Fortune de Valérie Pécresse

Durant son cursus académique, Valérie Pécresse était une élève brillante. Elle a réussi avec brio son baccalauréat à seulement 16 ans. Elle entre ensuite dans une classe préparatoire qui lui a donné accès à une prestigieuse école de commerce, HEC Paris.

En 1988, Valérie Pécresse obtient son diplôme et passe le concours d’entrée de l’École nationale d’administration (ENA). Elle intègre l’établissement avec brio et finit même deuxième de la promotion Condorcet (1990-1992).

Elle devient ensuite professeure de droit constitutionnel à l’Institut d’études politiques de Paris. C’est le début de sa carrière professionnelle, mais aussi politique, puisque de 1992 à 1996, Valérie occupe le poste d’auditrice au Conseil d’État.

Durant ce laps de temps, elle est également conseillère chargée des études, de la prospective et des technologies de l’information pour la présidence de la République. Ce poste lui a permis de fait un pas de plus dans le domaine politique de son pays.

Son engagement politique et ses idéaux lui ont permis d’occuper les postes de :

  • députée des Yvelines en tant que membre à l’UMP en 2002 ;
  • porte-parole de Luc Chatel ;
  • ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2007 à 2011 ;
  • ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’État de 2011-2012 ;
  • présidente du Conseil régional d’Île-de-France en 2015. Elle sera réélue en 2021 pour un second mandat.

Fort de ce parcours, Valérie Pécresse décide en 2017 de créer son propre mouvement. C’est la naissance du parti politique Soyons libres. Le 22 juillet 2021, elle annonce, via le journal Le Figaro, sa candidature à l’élection présidentielle de 2022.

Que possède Valérie Pécresse comme patrimoine ?

Valérie Pécresse a construit sa fortune avec son mari Jérôme Pécresse. Comme tout candidat aux élections présidentielles, elle est contrainte de dévoiler ses biens à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Sa fortune est donc accessible à tous sans exception. Des informations qui ressortent de cette déclaration, on retient que Valérie Pécresse possède un patrimoine qui s’élève à 9,7 millions d’euros, passif inclus.

La fortune de Valérie Pécresse se décompose comme suit :

  • immobilier : 4 120 000 € ;
  • terres agricoles : 50 000 € ;
  • assurances-vie, comptes bancaires, livrets : 582 296 € ;
  • actions dans diverses entreprises : 3 395 209 €.
Fortune de Valérie Pécresse

À noter également que la candidate dispose des œuvres d’arts contemporains estimées à 149 000 €. Quant à ses revenus provenant de la vente de ses ouvrages, elle avoisine plus 285 000 € depuis 2017.

Rappelons que la fortune de Valérie Pécresse s’est construite avec l’aide de son mari Jérôme Pécresse. Elle partage avec l’industriel français la communauté de bien depuis 27 ans.

Qu’en est-il de ses dettes ?

La fortune de Valérie Pécresse est peut-être impressionnante, mais il faut avouer qu’elle contient aussi des passifs. En d’autres mots, des dettes.

Elle possède par exemple un prêt immobilier auprès de la banque BNP Paribas qui s’élève autour de 811 049 €. Ajouté à cela, on compte par ailleurs des dettes qu’elle doit au Trésor Public. Le montant est de 173 749 €.

En somme, elle dispose d’une dette de 984 798 € qui font partie également de son patrimoine financier.

Que reste-t-il de sa fortune après l’élection présidentielle ?

La fortune de Valérie Pécresse lui a sans doute été utile durant sa campagne présidentielle de 2022. Elle a puisé dans ses ressources financières pour répondre au besoin de son parti.

Il faut souligner que l’organisation de la campagne de Valérie a coûté 15 millions d’euros à son parti. Voici la répartition de la provenance des fonds :

  • 5,5 millions sur fonds propres de la candidate ;
  • 2,5 millions en emprunts bancaires ;
  • 7 millions sur fond du parti.

Malheureusement pour la candidate, elle ressort de cette élection avec 4,78 % des voix. En conséquence, elle ne pourra pas être remboursée comme il se doit par l’État. Toutefois, sa campagne pourra être remboursée à hauteur de 800 000 €. Une maigre compensation comparée aux investissements réalisés par la concernée.

Cependant, pour éviter que la candidate ne puise dans ses ressources personnelles, le parti a instauré le Pécressethon afin de récolter des fonds. Les auteurs ont particulièrement insisté sur le fait que les dons ouvrent droit à réduction d’impôt sur le revenu correspondant à 66 % du montant versé.

Hermann