L’incroyable fortune d’Éric Zemmour

L’incroyable fortune d’Éric Zemmour

Eric Zemmour est un politicien qui ne doit sûrement pas connaître les problèmes d’argent pour terminer le mois. L’homme qui divise est avant tout un journaliste de renom sur les télévisions françaises, mais aussi un écrivain à succès. Mais à combien s’évalue la fortune d’Éric Zemmour ? On vous dévoile le chiffre exact de son patrimoine du candidat aux élections présidentielles de 2022.

Éric Zemmour : origine et parcours de l’homme

Eric Zemmour est né le 31 août 1958 à Montreuil, situé dans le département de la Seine-Saint-Denis. Il est descendant d’une famille française ayant ses origines en Algérie. En 1952, les Zemmour s’installèrent en France.

Après avoir obtenu son baccalauréat, il s’inscrit pour l’obtention de son diplôme à l’Institut d’études politiques de Paris. Une fois son parchemin en poche, il tente à deux reprises les concours d’entrée de l’École nationale d’administration, mais sans succès.

Il commence alors sa carrière en tant que journaliste dans le département politique du Quotidien de Paris de 1986 à 1994. Peu à peu, il embrasse l’écriture, la chronique. Il est aussi un éditorialiste et polémiste.

Il est l’auteur des œuvres suivantes :

  • Le Premier Sexe (2006) ;
  • Petit Frère (2008) ;
  • Mélancolie française (2010) ;
  • Suicide français (2014) ;
  • Destin français (2018) ;
  • La France n’a pas dit son dernier mot (2021).

Tous ces livres ont été vendus à des milliers d’exemplaires, mais ont suscité aussi d’énormes polémiques auprès de la population.

Comment Éric Zemmour a construit sa fortune ?

Éric Zemmour a bâti sa fortune à partir de ses rentrées d’argent provenant du journalisme et de la vente de ses livres. Quand il était en poste à CNews, chacune de ces chroniques dans l’émission face à l’info étaient rémunérées entre 2 000 et 3 000 bruts €. C’est ce qu’a révélé le journal du Parisien.

Aussi, grâce aux informations de La Dépêche du Midi, on apprend que l’homme possède une « fortune personnelle » non négligeable. En effet, avec la vente de ses livres, il aurait acquis « plus d’un million d’euros », rapporte le journal.

Il gagnerait « presque 50 000 euros par mois » provenant de ses activités journalistiques, à en croire les lignes du média.

Toutefois, depuis son annonce en tant que candidat pour la magistrature suprême, Eric Zemmour ne peut plus réaliser de chronique sur CNews. Il renonce ainsi à son salaire mensuel qui s’élève entre 40 000 € et 50 000 € par mois.

Le polémiste a donc eu le temps de construit une fortune grâce à ses :

  • contrats publicitaires ;
  • royalties ;
  • investissements secondaires.

Quant à ses revenues sur la chaîne Paris Première, il tourne autour de 14 000 € net par mois, et 8 000 € bruts par mois avec le journal Le Figaro.

Aujourd’hui, la fortune d’Éric Zemmour s’est considérablement accrue pour porter l’homme dans ses ambitions.

Qu’en est-il du chiffre exact de sa fortune d’Éric Zemmour ?

Depuis son annonce officielle à la présidentielle, Éric a dû déclarer tout son patrimoine à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Désormais, toute sa fortune est accessible au grand public.

Le polémiste possède donc de nombreux appartements à Paris intra-muros, dont un logement de 165 m² qui est estimé à 1,8 million d’euros.

Au total, le patrimoine immobilier d’Éric Zemmour est estimé à 2 886 440 €. Il dispose également de plusieurs assurances-vie souscrit en son nom ainsi que de nombreux prêts immobiliers auprès de la banque BNP Paribas.

Sans considérer ses biens passifs, la fortune d’Éric Zemmour est estimée à des millions d’euros en 2022. Elle s’élève à 4 874 364,09 €.

Il possède par ailleurs plusieurs prêts qui ne portent tout de même pas atteinte à sa richesse. En considérant ces prêts, la fortune d’Éric Zemmour sera de 4 241 033,65 €.

Éric Zemmour possède-t-il suffisamment de fonds pour financer sa campagne ?

Bien qu’il soit à la tête d’une somme considérable, il faut dire que l’homme ne possède pas assez d’argent pour soutenir toute sa campagne. Il aura ainsi besoin des prêts de sa famille, ses amis ou de ses partisans.

Mais il faut avouer que le politicien ne manque pas de soutien financier pour sa campagne électorale. Il a déjà reçu une enveloppe financière de 300 000 € de l’homme d’affaires Charles Gave. Éric Zemmour pourra aussi compter sur l’appui des banques qui sont prêtes à lui accorder des prêts.

En outre, d’après les derniers sondages, Éric Zemmour peut recueillir 17 % de votants au premier tour. Alors que selon les textes de la République Française, le candidat peut être remboursé de ses frais de campagne par l’État s’il obtient 5 % des voix.

Pour les élections de 2022, le plafond de dépenses est fixé à 16,8 millions d’euros pour les candidats présents au premier tour. Quant aux seconds tours, il est mis à 22,509 millions d’euros pour les challengers.

Éric Zemmour est donc loin du compte pour le financement total de sa campagne. Mais il faut souligner qu’il ne manque pas aussi de partenaires financiers pour l’accompagner dans ses projets.

Hermann