Découvrez l’énorme fortune de Marco Mouly

Découvrez l’énorme fortune de Marco Mouly

Marco Mouly est actuellement une véritable star des écrans. Le documentaire « Les Rois de l’Arnaque », dont il est la vedette principale, est diffusé en boucle sur la plateforme Netflix. L’auteur de la célèbre escroquerie à la taxe carbone vit ses heures de gloire dans le cinéma. Mais qui est l’homme ? Quelle est la fortune de Marco Mouly ? On vous dit tout sur lui.

Marco Mouly : qui est-il ?

Mardochée Mouly, de son vrai nom, est né en Tunisie avant de s’installer en France avec ses parents en 1960. Une fois dans l’hexagone, la famille s’installe à Paris et ouvre une boucherie.

À l’âge de 12 ans, Mardochée quitte l’école et décide de faire de petits travaux pendant l’adolescence pour gagner des revenus. À 20 ans, il décroche un emploi dans l’univers de la publicité. Mais c’était sans compter sur les réels buts du jeune homme. Il met en place une stratégie d’arnaque et de vol pour escroquer ses clients.

En effet, il s’agissait de sa première opération d’arnaque qu’il a mise au point. Il désirait augmenter sa fortune en collectant de l’argent auprès de ses clients pour ensuite disparaître sans laisser de traces. Malheureusement pour lui, il a été appréhendé puis condamné à 13 mois de prison.

Fortune de Marco Mouly

L’arnaque, une spécialité de Marco Mouly

Marco Mouly a fait de l’escroquerie son domaine de prédilection. Il élabore étape après étape des méthodes pour rançonner de nombreuses personnes afin de hisser haut son patrimoine personnel.

Bien avant d’être vedette sur Netflix, Marco Mouly a mis au point une fraude à la TVA. Avec l’aide de Grégory Zaoui, le filou acquiert du matériel électronique hors taxes dans de nombreux pays d’Europe. L’objectif principal de cette acquisition était de les revendre en France et de conserver la TVA.

En 2004, son nouveau forfait capote et Marco Mouly retourne en prison pour une peine de six mois.

Sa plus grosse magouille reste l’arnaque sur les quotas carbone à l’étranger. En effet, en octobre 2008, la Commission européenne a introduit la deuxième phase de son système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE). Il avait pour but de lutter contre le changement climatique en réduisant les gaz à effet de serre.

Le système comportait malheureusement certaines failles que Marco Mouly a découvertes. Les quotas ayant été achetés en dehors de l’Europe n’étaient pas soumis à la TVA de 19,6 % qui était en vigueur dans l’Union européenne.

Marco Mouly et sa bande interviennent alors en tant que courtiers pour revendre les quotas en Europe avec les taxes comprises. Sauf qu’au lieu de remettre la TVA aux autorités, ils empochaient l’argent pour l’investir dans diverses autres opérations.

Ils empochent ainsi 1,6 milliard d’euros sur le dos de l’État français. Durant cette période, la fortune Marco Mouly a grimpé d’un bond. Mais on ignore la somme exacte de son patrimoine. La fraude de l’arnaqueur a été finalement réprimée en juin 2009. Cela a valu pour Marco Mouly :

  • 8 ans de prison ;
  • une amende d’un million d’euros ;
  • 283 millions d’euros de dommages et intérêts à verser à l’État.

Avant l’arrivée des forces de l’ordre, Marco attendait sur sa terrasse avec à ses côtés deux photographes pour immortaliser la scène.

Marco Mouly : de la prison à la scène

Après tout ce périple dans l’arnaque, la plateforme de streaming Netflix a décidé de réaliser un documentaire sur le procédé de la « casse du siècle ». Marco Mouly est donc au-devant de la scène pour le tournage de cette supercherie.

Dans le documentaire, il raconte les rouages de son système ainsi que le train de vie qu’il a mené. Il raconte également sa vie sans complexe, prend des pots avec ses copains, sort des liasses de billets pour faire la fête.

Rappelons cependant que pendant le tournage pour Netflix, Marco Mouly était encore en semi-liberté. L’arnaqueur jouissait de sa liberté durant la journée, mais retournait en prison la nuit. Il se faisait filmer, regagnant la prison à bord d’une invraisemblable limousine Hummer.

À noter qu’il a aussi composé une chanson que Netflix diffuse sur sa plateforme. Le titre de l’œuvre est « La chanson de Marco Mouly ».

Qu’en est-il de sa fortune ?

Depuis son épopée, il faut dire que la fortune Marco Mouly a subi de nombreux revers. En raison de ses multiples fraudes, il est aujourd’hui dépouillé de tous ses biens. Ils serviront à régler ses dommages et intérêts auprès des victimes.

Toutefois, on se demande bien si l’intéressé possède une fortune cachée. On ne saurait le dire. Toujours est-il qu’il profite de quelque bling-bling pour faire le change.

Avec sa collaboration avec la plateforme de streaming, la fortune de Marco Mouly peut bien renaître à nouveau. Cette collaboration entre Netflix et le filou contient sûrement des clauses de rémunération profitable pour Marco. En plus, il dispose d’une chanson qui peut lui rapporter un revenu conséquent. On attend de voir.

Hermann