L’énorme fortune de Baudoin Prot : on vous dit tout

L’énorme fortune de Baudoin Prot : on vous dit tout

Baudoin Prot est l’ancien PDG de la banque BNP Paribas. Durant son mandat, le banquier était classé parmi les administrateurs qui gagnaient plus. On le retrouvait aussi dans le lot des responsables les mieux payés. De quoi dire qu’il gagnait bien sa vie. Découvrez la fortune de Baudoin Prot.

Genèse de Baudoin Prot

Baudouin Félix Daniel Claude Prot est né le 24 mai 1951 à Paris. Il est le fils d’André Prot, qui était directeur de société et l’époux de Marguerite Le Febvre. Après son baccalauréat, il s’inscrit à l’HEC. Il obtient son diplôme en 1972 puis intègre l’ENA en 1974. En 1976, il sort diplômé de l’école.

Dès sa sortie, Baudoin Prot ne tarde pas à rejoindre la fonction publique. Il rejoint dans un premier temps l’Inspection générale des finances. Il passera 4 années dans le service avant d’être nommé en 1980 chargé de mission. En 1983, Baudoin Prot devient directeur adjoint de l’Énergie et des Matières premières au ministère de l’industrie.

Baudoin Prot intègre la BNP Paribas en 1983 en tant que directeur adjoint de la partie Intercontinentale. C’est le début d’une fulgurante ascension.

Baudoin Prot dispose aussi d’une vie familiale épanouie. Il est le père d’Alexandre Prot, le fondateur de Qonto.

Un manager compétent

Après son entrée à la Banque nationale de Paris, Baudoin Prot empile plusieurs postes de direction. Il est directeur :

  • du département Europe en 1985 ;
  • centrale des Réseaux métropolitains en 1987 ;
  • central en 1989 ;
  • réseau France en 1992.

En septembre 1996, Baudoin Prot est nommé directeur général de la Banque. Pendant toutes ces périodes, la fortune de Baudoin Prot était tout un mystère. Il ne dévoilait rien de son patrimoine personnel. Cependant, il faut reconnaître que son poste lui permettait de gagner un salaire mirobolant.

Durant son mandat, Baudoin Prot a conduit la BNP Paribas au sommet, et ceci, pendant la crise financière mondiale de 2008. En effet, sous son commandement, la banque a effectué des investissements qui se sont avérés payants. Parmi ceux-ci, on note l’achat de :

  • Banca Nazionale del Lavoro, la sixième banque italienne ;
  • Fortis Banque, la première banque belge.

Grâce à ses acquisitions, la BNP Paribas était l’un des rares instituts financiers à résister face à la crise. Elle a réalisé durant cette période un bénéfice net supérieur à trois milliards d’euros.

Cet exploit a valu à Baudoin Prot le titre de « patron le plus performant ». Une distinction qui lui a été accordée par le magazine Challenges le 13 décembre 2012.

Salaire de Baudoin Prot à la tête de la BNP Paribas

Pendant qu’il était directeur général de la banque, le salaire de Baudoin Prot a connu un pic en 2011. Il touchait plus de deux millions d’euros comme rémunération. Baudoin Prot était parmi les patrons les :

  • mieux payés ;
  • plus augmentés ;
  • mieux payés au fixe ;
  • mieux payés aux variables.

À noter que durant cette même année, il a touché un bonus de 5 millions d’euros. On peut bien croire que la fortune de Baudoin Prot a aussi connu une nette augmentation au cours de cette période. Mais le directeur restait toujours discret à propos de cela.

La fortune de Baudoin Prot

Pendant toutes ces années de fonctions, la fortune de Baudoin Prot a eu le temps de croître. Même s’il n’existe pas de chiffre officiel, on ne doute pas qu’il figure parmi les riches fonctionnaires de France.

Fortune de Baudoin Prot

Dispose-t-il d’actions dans la banque ou dans d’autres entreprises ? On ne saurait le dire. Toujours est-il que l’ex patron de la BNP Paribas touche aujourd’hui plus 500 000 euros de pension de retraite par année. En plus de cela, il est Senior Advisor au Boston Consulting Group.

Espérons qu’un jour la fortune de Baudoin Prot soit connue de tous.

Hermann