Les utilisateurs votent pour le départ d’Elon Musk de Twitter

Le nouveau propriétaire du réseau social Twitter veut quitter l’entreprise en raison d’une décision qui l’oblige à la démission. On vous explique pourquoi le départ d’Elon Musk de l’entreprise est exigé.

Elon Musk invite les utilisateurs au vote

Elon Musk démissionne-t-il en tant que « chef Twit » ou non ? Voilà la question que le patron de Twitter a posée aux utilisateurs de la plateforme. Plus de 12 heures après, 57,5 % des participants ont approuvé le départ d’Elon Musk du poste de PDG de Twitter.

Lire :  Safe Superintelligence : un cofondateur d’OpenAI lance une IA

Il faut dire que cette décision est intervenue après des critiques croissantes de son leadership chaotique sur Twitter. Plusieurs de ses autres décisions ont également contribué à ce mécontentement constaté à son encontre :

  • introduction d’une politique controversée interdisant la pratique de se connecter à des plateformes rivales ;
  • licenciement de la moitié du personnel de l’entreprise ;
  • congédier ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui ;
  • accueillir à nouveau sur la plate-forme des personnalités auparavant interdites qui trafiquaient de la désinformation, des théories du complot et des discours de haine.

Elon Musk est donc dans l’obligation de quitter le poste de PDG de l’entreprise le plus vite possible pour satisfaire ses utilisateurs.

Départ d’Elon Musk : le vote va-t-il le faire quitter son poste ?

Bien que les utilisateurs aient voté pour son départ, on ignore si le milliardaire va réellement quitter son poste de dirigeant de la plateforme. En effet, depuis l’issue du vote, Elon Musk a passé la journée du lundi remarquablement calme, s’abstenant de tweeter pendant une période de 18 heures.

Lire :  Safe Superintelligence : un cofondateur d’OpenAI lance une IA

Cette attitude, peu commune à l’homme, laisse perplexe tout le monde. On se demande alors si l’homme va vraiment quitter son poste. D’ailleurs, dans un tweet publié dimanche soir, Musk écrit : « Personne ne veut du travail qui peut réellement maintenir Twitter en vie. Il n’y a pas de successeur ».

Miguel

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !