Twitter : Elon Musk souhaite le retour de Donald Trump sur le réseau

Depuis son rachat le 25 avril par Elon Musk, le réseau social Twitter ne cesse de faire parler de lui. Pour rappel, le multimilliardaire PDG de Tesla a pris le contrôle de l’oiseau bleu pour la modique somme de 44 milliards de dollars. Depuis son rachat, Elon Musk a fait part de son envie de voir l’ancien Président des Etats-Unis Donald Trump de retour sur Twitter.

twitter trump musk

En plus de vouloir rendre Twitter plus souple concernant la liberté d’expression sur le réseau, Elon Musk souhaite revoir Donald Trump au sein de la communauté. Une envie que le PDG de Tesla a répété une nouvelle fois ce mardi 10 mai lors d’une conférence. Il s’est d’ailleurs exprimé sur le bannissement de Donald Trump survenu le 9 janvier 2021.

« Je pense que c’était une erreur car cela a aliéné une grande partie du pays et n’a finalement pas empêché Donald Trump de se faire entendre ». S’est exprimé Elon Musk lors de la conférence de ce mardi organisée par le Financial Times. Il ajoute ensuite que cette décision est “moralement mauvaise et insensée”. 

La réaction de Donald Trump

Depuis que Elon Musk a annoncé être favorable au retour de Donald Trump sur Twitter, l’ancien président a rapidement réagi. Malgré l’initiative, Donald Trump ne souhaite pas rejoindre de nouveau le réseau à l’oiseau bleu. Depuis sa suspension, il s’exprime principalement sur Truth Social, le réseau social qu’il a récemment lancé en février dernier.

 

La fin des bannissements définitif ?

Dans la foulée, Elon Musk s’est exprimé sur les suspensions définitives sur le réseau. D’après lui, elles devraient être “extrêmement rares” et principalement réservées aux faux comptes ou dans des cas extrêmes. L’homme d’affaire a tenu à apporter quelques précisions sur ces déclarations : “Cela ne veut pas dire que n’importe qui peut dire ce qu’il veut, s’ils disent quelque chose d’illégal ou de destructeur pour le monde”


Les sanctions devraient être différentes de celles actuellement mises en place. Le nouveau propriétaire de Twitter compte favoriser les suspensions temporaires, ou de rendre certains tweets “invisibles”.

À lire également : Le prix du bitcoin chute de plus de 50%