Luca de Meo : Salaire bouleversant du chef de Renault

Luca de Meo : Salaire bouleversant du chef de Renault

Né à Milan, Luca de Meo est un dirigeant italien spécialisé dans l’automobile qui s’est fait une renommée par son savoir-faire. Il a dirigé plusieurs entreprises avant de déposer ses valises à Renault en 2020. Grâce à son expérience, le salaire de Luca de Meo fait partie des plus élevés de l’histoire de l’entreprise.

Quel est son parcours professionnel ?

Après avoir fait le Lycée Pierre-Mendès-France, Luca de Meo décroche un diplôme en administration des affaires à l’université de Milan. Il s’inscrit ensuite en doctorat où son thème aborde les sujets de l’éthique commerciale. Après sa formation, il a commencé sa carrière chez Toyota Europe en 1992. Les bilans ont été concluants et il rejoint après le groupe Fiat.

Salaire de Luca de Meo

Là, Luca de Meo se voit confier la gestion des marques Lancia Fiat et Alfa Romeo. Ayant acquis de l’expérience au fil des années, il débarque à Volkswagen en 2009 et devient le directeur de marketing de la marque. Trois ans après, il est nommé le chargé des ventes et de marketing d’Audi.

Tout en étant membre du conseil d’administration de Volkswagen, il devient président de comité exécutif chez Seat en 2015. A la fin de l’année 2019, son nom est le plus cité pour prendre la direction de Renault. En janvier 2020, son départ de Seat est rendu officiel et il est nommé directeur général de Renault le 28 janvier 2020.

Étant toujours sous contrat avec Volkswagen à cette date, c’est le 1er juillet 2020 qu’il finira par prendre ses nouvelles fonctions. Il est aussi membre du conseil d’administration de Telecom Italia (TIM).

Le salaire de Luca de Meo et ses distinctions

Depuis sa nomination comme directeur de Renault, le salaire de Luca de Meo est de 1,3 million d’euros. D’après certains documents mis en ligne par l’entreprise, cette rémunération peut augmenter jusqu’à 6 millions d’euros selon les performances de l’italien.

Aussi, le directeur peut toucher chaque année une rétribution à la longue qui peut atteindre 75 000 actions de Renault. Cependant, toutes ces rémunérations seraient moins que ce qu’il gagnait à Volkswagen. En effet, le salaire de Luca de Meo aurait été revu à la baisse pour qu’il puisse signer avec le groupe français.

Parmi les distinctions reçues par le directeur de Renault, nous avons :

  • Commandeur de l’ordre du Mérite de la République italienne ;
  • Médaille d’honneur de l’entrepreneur de l’année 2019 par le patronat catalan ;

Notons que pour l’ensemble du travail qu’il a eu à faire à Volkswagen, l’université de Harvard a décidé de lui dédier une étude de cas.

Que dire de sa vie privée ?

Luca a vécu dans plusieurs pays. Ainsi, il parle de nombreuses langues parmi lesquelles l’anglais, le français, l’allemand, l’espagnol ou encore le catalan. Dans l’automobile, son mentor est Sergio Marchionne, selon Gian Luca Pellegrini, un rédacteur en chef du magazine Quattroruote.

Aussi, le patron de Renault est un vrai passionné de padel, un sport très populaire en Espagne. Il est aussi un fan de musique électronique. Par ailleurs, un de ses collaborateurs à Seat a affirmé :

« S’il n’avait pas mené une carrière dans l’industrie automobile, il dit qu’il aurait volontiers fait DJ »

Luca de Meo est très discret sur sa vie personnelle et ne dévoile pas souvent des informations sur les membres de sa famille. On sait aussi qu’il est un vrai fan des découvertes culinaires et aime particulièrement le saké, un mets japonais.

Hermann