Accueil » Mark Zuckerberg : révolution de la réalité virtuelle par la pensée

Mark Zuckerberg : révolution de la réalité virtuelle par la pensée

Mark Zuckerberg

Mark Zuckerberg inspiré par Neuralink

Cette initiative rappelle les avancées de Neuralink. Une entreprise d’Elon Musk qui permet de contrôler des dispositifs informatiques par la pensée grâce à des implants cérébraux. L’annonce de Zuckerberg suggère que Meta aspire à se positionner dans le même domaine, mais avec une approche différente.

Lire :  Llama 3 : la nouvelle puissance de feu dans l’IA dévoilée par Meta

Contrairement à l’implantation de puces cérébrales par Neuralink, Meta envisage la création d’un bracelet connecté. Cela offre un lien entre l’utilisateur et la machine pour le contrôle par la pensée des dispositifs de réalité virtuelle.

Une technologie déjà bien avancée

Bien que cela puisse sembler futuriste, cette technologie est déjà en développement avancé. Selon Zuckerberg, Meta vise à commercialiser cette innovation d’ici 2025-2026 en réponse à la compétition croissante.

En parallèle, Meta investit également dans le développement de l’intelligence artificielle. Il compte créer un concurrent à ChatGPT. Le groupe entend renforcer ses produits avec une IA spécialement conçue pour répondre aux besoins des utilisateurs.

Lire :  VASA-1 : Microsoft dévoile une IA qui donne vie à vos photos

Avec cette démarche, Meta s’inscrit dans une compétition effrénée au sein de l’industrie technologique. Un secteur dans lequel chaque entreprise cherche à repousser les limites de l’innovation pour façonner l’avenir de la technologie.

Fréjus

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !

Retour en haut