Accueil » Maimouna Kanté : la fondatrice de la maison de thé 100 % africain

Maimouna Kanté : la fondatrice de la maison de thé 100 % africain

Maimouna Kanté se lance dans l’entrepreneuriat avec une maison spécialisée dans les thés et infusions africaines. Partons à sa découverte !

Parcours professionnel de Maimouna Kanté

Après une première année de droit à l’université Koffi Annan à Conakry, elle se réoriente pour se lancer dans un BTS marketing. En parallèle de ses études, la jeune femme a créé sa première entreprise dans le domaine de l’imprimerie. En tant que vraie challengeuse, Maimouna a toujours vu se surpasser et découvrir le monde. Cette dernière a quitté le continent africain pour rejoindre l’Europe. Un voyage attendu avec impatience pour pouvoir finir ses études.

Maimouna Kanté a suivi une formation nommée Cuisine mode d’emploi. L’école est née dans le XXe arrondissement de Paris à l’initiative du chef multi-étoilé Thierry Marx. Le concept est plutôt simple : ce sont des formations gratuites en cuisine, boulangerie, service de restauration visant des personnes éloignées de l’emploi. Après un cursus de onze semaines, un diplôme reconnu par l’État est à la clef. Cette expérience a été une belle opportunité pour Maimouna Kanté. En effet, elle a pu s’insérer parfaitement sur le marché du travail et se former à plusieurs professions. Son envie d’entreprendre a toujours influencé son parcours qu’il soit académique ou professionnel.

« Mon envie était de pouvoir cuisiner avec le thé. La formation m’a appris les bases de la cuisine française. C’était l’opportunité, pour moi, de pouvoir proposer un poisson cuit au four avec du thé, d’intégrer le thé dans mes plats et dans mes desserts. »

À la suite de cette formation enrichissante, la jeune femme commence à créer sa propre entreprise. L’envie de se lancer dans l’entrepreneuriat l’attire particulièrement. De ce fait, elle décide de sauter le pas en 2018, à l’âge de 29 ans. Elle conçoit sa première marque après deux ans de travail acharné, qui tient son origine de son nom de famille : Kanthé

Pourquoi avoir lancé une maison de thé ?

La marque Kanthé est née d’une grande passion pour le thé. Grande amatrice d’infusions de toutes les sortes, la trentenaire a souhaité mettre en lumière ses terres. En effet, le continent africain est le terroir des thés, qui regorge de plantes d’exception peu connues du grand public. L’Afrique représente aujourd’hui un des acteurs essentiels sur le marché mondial du thé. De ce fait, Maimouna Kanté a voulu mettre en lumière les trésors qu’on peut y retrouver.

Un amour inconditionnel pour les infusions africaines depuis sa jeunesse

Son amour pour le thé remonte à sa tendre enfance quand elle vivait encore chez sa grand-mère. Originaire de Guinée, le thé a toujours fait partie de son quotidien. Lorsqu’elle se lance dans l’entrepreneuriat en 2016, cette dernière débute en exploitant les thés en provenance d’Asie. À partir de 2018, elle prend une nouvelle décision. La jeune femme décide d’honorer ses terres africaines et s’intéresse davantage aux thés issus de l’Afrique.

En Afrique de l’Ouest, la dégustation du thé comporte 3 étapes : on dit que la première infusion est amère comme la mort, la deuxième douce comme la vie et la troisième sucrée comme l’amour. Les 2 premières sont réservées aux hommes et la troisième aux femmes et aux enfants.

“Un moment que j’attendais avec impatience à chaque fois. Je suis rapidement passée à la deuxième, dont le goût prononcé m’a beaucoup plu. J’ai grandi depuis et ma passion pour le thé avec !”

« En tant que jeunes, on était très souvent missionnés pour acheter du thé. En récompense on me donnait quelques pièces ou la troisième infusion qui n’a quasiment plus de tanin mais qui est riche en sucre, donc en tant qu’enfant on aime ça. »

L’entrepreneuse développe une philosophie très touchante. Elle partage des valeurs d’échange, d’authenticité et de découverte. Des valeurs uniques qui font d’elle une femme investie et impliquée dans ses projets.

“En créant ma marque de thé, j’ai eu l’envie de faire découvrir et partager mes trouvailles, des thés peu connus avec d’autres amateurs de thé, Kanté comme le nom que je porte, parce que je me livre à travers chacun de mes thés et pour rendre hommage à mes origines africaines.”

L’histoire de Kanthé …

La marque a pour objectif de partager une passion pour les thés pour faire découvrir les merveilleuses infusions d’Afrique aux amateurs de ces boissons. L’entièreté des produits de la marque Kanthé est cultivée dans les meilleures plantations d’Afrique, en accordant une attention douce et particulière à la qualité des feuilles récoltées. La maison propose une diversité de gamme avec une multiplicité de saveurs assez variées. Les produits sont d’origine naturelles et composés d’ingrédients aux multiples bienfaits. En effet, ce sont des thés d’exception portrait d’une belle culture ! Des nuances d’infusions préparées avec soin. La maison Kanthé dévoile une incroyable palette aromatique, reflet d’une grande richesse et d’une grande qualité surtout …

Maïmouna Kanté
Maïmouna Kanté
  • Kanthé confectionne des thés et infusions aux saveurs variées et originales grâce à des ingrédients naturels.
  • Ils accordent une attention particulière à la démarche environnementale appliquée par ses fournisseurs et partenaires.
  • La maison sélectionne ses thés et infusions dans les meilleures plantations d’Afrique, ce qui garantit une excellente qualité.

Maimouna Kanté partage des valeurs uniques

La maison accorde une attention particulière à la démarche environnementale et sociétale, mise en place et appliquée par différents partenaires et fournisseurs.

Ils pratiquent une agriculture durable avec des parcelles biologiques et sont affiliés au Ethical Tea Partnership. De plus, un pourcentage des bénéfices réalisés par la plantation est réinvesti au sein de la communauté locale (permet d’investir dans le système éducatif, la construction de bâtiments scolaires, d’améliorer l’accès à l’eau potable).

Des perspectives d’avenir pour l’entrepreneuse africaine ?

Elle souhaite développer sa marque auprès de grands professionnels. Déjà présente dans quelques boutiques de musée, elle souhaiterait étendre son activité dans les épiceries fines, les concepts store, les salons de thé, les hôtels ou encore les maisons d’hôtes. Elle aimerait aussi ouvrir un salon plus petit de taille.

Nawal

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !

Retour en haut