Interview exclusive avec Charlotte Grégoire, co-fondatrice de NEOPULSE

En 2019, seulement 13 % des Français nettoyaient régulièrement leurs interstices dentaires. C’est ce constat qui a encouragé Charlotte Grégoire et Henri Grolleau, professionnels de santé, à créer NEOPULSE, une entreprise spécialisée dans la fabrication et la commercialisation d’appareils d’hygiène bucco-dentaire nouvelle génération pour toute la famille. Pour l’instant, nous disposons dans notre gamme de produits de brosses à dents électriques pour adulte et pour enfant, de jets dentaires et de fils dentaires dotés d’un manche biodégradable et compostable.

Dans cette interview exclusive accordée à Décideurs News, nous nous plongeons dans les méandres de la santé bucco-dentaire et découvrons comment l’entreprise accompagne ses clients.

Décideurs News : Pouvez-vous nous parler de l’histoire et des origines de NEOPULSE ?

Charlotte Grégoire : Il faut dire que les conséquences d’une mauvaise hygiène buccale sont assez méconnues du grand public. On oublie assez vite que les répercussions peuvent être particulièrement graves en fonction des affections. 

Lire :  Safe Superintelligence : un cofondateur d’OpenAI lance une IA

Préoccupés, Henri et moi avions décidé de créer NEOPULSE. Notre objectif se résume à démocratiser l’hygiène buccale à travers la prévention, la pédagogie, mais aussi par la création de produits de nouvelles générations accessibles à toute la famille.

Décideurs News : Expliquez-nous en quoi consiste exactement le cœur de métier de NEOPULSE ?

Charlotte Grégoire : À NEOPULSE, nous retravaillons chaque année une nouvelle étape de l’hygiène dentaire. Ainsi, nous nous sommes attaqués à la question du nettoyage interdentaire en priorité puisqu’au départ, c’est notre cheval de bataille.

Pour aider nos clients à entretenir une hygiène bucco-dentaire impeccable, nous proposons des brosses à dents électriques pour adultes et pour enfants, des fils dentaires sur un manche en amidon de maïs biodégradable et compostable et des jets dentaires (hydropulseurs). C’est ce dernier outil, remis au goût du jour à la façon NEOPLUS, que nous avons retravaillé.

Décideurs News : Quels sont les produits proposés par NEOPULSE ?

Charlotte Grégoire : Actuellement, nous disposons de différentes canules adaptables dans notre gamme de jets dentaires. Nous avons également retravaillé la brosse à dents électrique qui s’appuie sur la technologie sonique. Les modèles NEOPLUS embarquent jusqu’à 15 réglages.

Nous avons aussi inclus toutes les aides au brossage, comme le timer de 2 minutes et une alerte de changement de zone qui se déclenche toutes les 30 secondes pour aider l’utilisateur à avoir un brossage uniforme. Nous avons en outre pensé à rajouter 3 mois d’autonomie. Cela revient à une recharge seulement 4 fois par an. 

Lire :  La fortune de Gabriel Attal : ce que vous ne saviez pas

La dernière itération de ce produit, a vu le jour début 2024, et consiste en une brosse à dents pensée pour les enfants. Ses vibrations sont extrêmement douces et respectent la sensibilité des gencives des plus petits. Par ailleurs, nous avons beaucoup mis l’accent sur son ergonomie. 

Décideurs News : Vous avez évoqué la technologie sonique, un système de vibration qui optimise le nettoyage des dents. Est-ce que c’est cela qui vous différencie de vos concurrents, finalement ?

Charlotte Grégoire : Non, cette technologie existe déjà. Toutefois, ce qui nous distingue, ce sont les options de personnalisation apportées à nos produits. Pour nous assurer que cette promesse sera effective, nous proposons chaque fois 2 têtes de brosse (une souple et une ultra-souple), ce qui laisse la possibilité à chacun de l’adapter au manche de sa brosse selon ses besoins ponctuels.

Ensuite, notre grande force réside dans l’autonomie de nos produits. Par ailleurs, notre gamme pour enfant propose des brosses à dents livrées toutes blanches avec 50 stickers. Nous apportons de la sorte ce côté ludique qui donne envie de se brosser.

Décideurs News : Comment faites-vous connaître vos produits ? Est-ce que vous avez des stratégies de communication qui marchent mieux que d’autres ?

Charlotte Grégoire : Les prescripteurs ont été notre point de départ. Nous évoquons par là les chirurgiens-dentistes et les pédodontistes qui nous ont donné un véritable élan en recommandant nos brosses à dents. Pour en venir à nos stratégies de communication, nous effectuons de la visite médicale, nous nous déplaçons et communiquons activement à travers les réseaux sociaux.

Lire :  La fortune de Gabriel Attal : ce que vous ne saviez pas

Décideurs News : Quelle est aujourd’hui votre clientèle type ? Vos produits répondent-ils à ses besoins ?

Charlotte Grégoire : Notre clientèle type se résume à la maman de 35 à 45 ans qui s’orientera vers nos brosses à dents pour répondre aux besoins de son enfant. Ce faisant, elle s’intéressera à sa propre hygiène bucco-dentaire et se servira alors dans notre gamme pour adultes. Nos produits, aussi bien pour enfants que pour adultes, répondent parfaitement aux besoins de notre clientèle type dans la mesure où ils sont familiaux, interchangeables, ludiques et dotés de technologies avancées.

Décideurs News : Selon une étude, 76 % des personnes interrogées ont des gencives qui saignent lorsqu’elles se brossent les dents. Comment corriger ce problème et en quoi vos produits font-ils baisser ce pourcentage ?

Charlotte Grégoire : Une gencive ne doit pas saigner. Si tel est le cas, cela signifie que vous n’avez pas récemment été chez votre dentiste et qu’il faudrait envisager un détartrage ou que vous ne nettoyez pas habituellement entre vos dents. En règle générale, un nettoyage interdentaire avec un jet dentaire chaque jour sur une période de dix jours suffit à éviter tout nouveau saignement. Une fois par semaine ne suffit pas ! Ce doit être une routine de tous les jours que de se nettoyer entre les dents.

Décideurs News : Votre associé et vous avez environ 20 ans d’expérience dans le milieu des soins dentaires. Que diriez-vous à des séniors qui perdent leurs dents ?

Charlotte Grégoire : Quand on devient senior et que les dents tombent, c’est le signe que l’on a une parodontite. La meilleure façon de prévenir les caries, le saignement des gencives ainsi que les problèmes parodontaux est d’instaurer une régularité ! En effet, se laver les dents 2 fois par jour, matin et soir, ainsi que ses espaces interdentaires 1 fois par jour au minimum. Aussi, se rendre ne serait-ce qu’une fois par an chez le dentiste est une bonne idée.

Décideurs News : Pouvez-vous nous donner un aperçu des prochains projets de NEOPULSE ?

Charlotte Grégoire : Aujourd’hui, notre concept est de travailler chaque étape une fois par an. Nous avons déjà travaillé sur l’interdentaire et le brossage électrique des dents pour les adultes et les enfants. Nos projets en instance ? Nous prévoyons retravailler la routine et apporter de nouveaux produits innovants.

Décideurs News : NEOPULSE connaît un franc succès. Du haut de votre expérience, auriez-vous un conseil à donner à une personne qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat ?

Charlotte Grégoire : Le déclic a été ma rencontre avec mon associé Henri Grolleau. Sans ce dernier, je n’aurais sans doute pas fait le choix de me lancer. C’est l’association de nos deux parcours qui a fait naitre NEOPULSE. L’entrepreneuriat n’est pas un long fleuve tranquille et je l’assimilerais davantage à des montagnes russes. Ne pas emprunter seul cette voie constitue une force.

Plus d’informations sur https://www.neopulse.fr/

Lucas Rédaction

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !