Qui est Dan Price ? Découvrez l’histoire sulfureuse de ce PDG singulier

Dan Price est un entrepreneur américain qui a récemment démissionné en raison de bon nombre d’accusations. Le businessman est aussi connu pour avoir faire une augmentation exceptionnelle à tous ses employés. Mais après de nombreuses enquêtes, il s’avère que l’entrepreneur a menti à plusieurs reprises. On vous raconte dans cet article l’histoire de Dan Price.

Dan Price : enfance et cursus académique

Daniel Joseph Price alias Dan Price est né le 13 mai 1984 dans la ville de Lansing dans l’État du Michigan. Il est le fils de Ron Price, un consultant en affaires et un conférencier.

Élevé dans la cité de Nampa, Dan grandit dans le même cocon familial que ses cinq autres frères. Ils reçurent tous une éducation chrétienne, notamment évangélique. Mais contrairement aux enfants de son âge, Dan suit ses cours à la maison jusqu’à ses 12 ans.

Il finit par être diplômé de la Nampa Christian High. Durant sa formation dans ce lycée, il se joint au groupe chrétien de punk rock appelé Straightforword. Avec eux, le jeune Dan joue de la guitare basse.

Alors qu’il avait fini de jouer un soir, le groupe de Dan fait face à un problème de paiement. En effet, le propriétaire du bar s’est plaint des frais bancaires élevés sur les paiements par carte. Dan a voulu alors jouer les négociateurs afin de revoir les coûts des paiements.

Dan Price

L’idée de créer une entreprise vient de naître dans la tête de Dan Price. Mais il ne se lance pas aussitôt dans la réalisation de son projet.

Dan Price déménage dans la ville de Seattle pour poursuivre ses études. Il s’inscrit dans une université privée et chrétienne de la ville : Seattle Pacific University (SPU). En 2008, il obtient son diplôme.

La création de son entreprise

Alors qu’il était âgé de 19 ans, Dan Price lance, durant ses études dans l’Université de Seattle, sa toute première entreprise : Price & Price. La société offre des services financiers destinés aux entreprises.

Mais l’entreprise n’est pas uniquement l’œuvre de Dan. Son frère aîné Lucas a également participé. D’ailleurs, ce dernier a fourni le capital d’amorçage de l’entreprise et était le propriétaire majoritaire d’origine de la société. En 2008, les deux frères renégocient leur participation dans l’entreprise. Ils nomment la nouvelle firme Gravity Payments. L’entreprise croît progressivement et devient peu à peu connue du grand public.

En 2010, Dan Price est nommé jeune entrepreneur de la Small Business Administration de l’année. Le président Barack Obama l’invite à la Maison Blanche pour une rencontre. Le succès s’enchaîne pour Dan Price et son entreprise :

  • il remporte en 2013 le prix GeekWire du jeune entrepreneur ;
  • en 2014, le magazine américain Entrepreneur le nomme entrepreneur de l’année.

Après des années de collaboration et de mésentente, Lucas Price décide de quitter la société qu’il a cofondée. Les problèmes commencent à surgir. Alors qu’il était dans sa résidence, Dan reçoit le 16 mars 2015, une notification venant du tribunal. Son frère, Lucas, l’accuse de se payer trop cher et d’oppresser les actionnaires minoritaires.

La face cachée de Dan Price

Suite à toutes ces accusations portées par Lucas Price, Dan décide de mener une série d’actions pour décrédibiliser son frère aîné. Le 13 avril 2015, Dan Price annonce devant les journalistes du New York Times et de la NBC News une nouvelle inespérée. Il fait savoir à son personnel qu’il augmente le salaire minimum de son entreprise à 70 000 dollars.

Il déclare par la même occasion qu’il réduit son propre salaire de 1,1 million à 70 000 dollars. Cette décision qui semble salutaire cache plusieurs pièges. La première chose à comprendre, c’est que Dan Price n’a pas augmenté son salaire que pour le bénéfice de ces employés, mais surtout pour contrer son frère.

Cette augmentation vise en fait à diminuer les bénéfices de Gravity Payments. Conséquence, le montant des dividendes touchés par Lucas Price baisse considérablement. Aux médias, Dan dira que son frère aîné est jaloux de l’augmentation de salaire des collaborateurs. Le petit frère finit par gagner le procès.

Dan Price et les accusations judiciaires

L’entrepreneur est loin d’être un personnage sain. Il est accusé de plusieurs chefs d’accusation qui l’ont obligé à démissionner de son poste de CEO de Gravity Payments.

Au lendemain de sa démission, le New York Times révèle plusieurs chefs d’accusation qui pèsent contre l’entrepreneur. Devant les tribunaux, Dan Price est accusé de :

  • violence conjugale par son ex-femme Kristie Colón ;
  • délit d’agression ;
  • délit d’agression à motivation sexuelle ;
  • viol d’une victime droguée.

Parmi ces accusations, certaines ont été rejetées, d’autres ont été poursuivies par le tribunal chargé des procès. Dan Price plaide non-coupable pour certains chefs d’accusation. L’entrepreneur devient par la suite des événements un CEO controversé avec une réputation entachée.

Retour haut de page