Guillaume Poupard : les cyberattaques seraient incontrôlables ?

Guillaume Poupard : les cyberattaques seraient incontrôlables ?

Doit-on craindre une cyberattaque si on est une PME, une grande entreprise ou une structure étatique ? C’est du moins la question que se pose souvent l’opinion publique après les multiples attaques informatiques qui fragilisent l’économie. Face à cette situation chaotique, Guillaume Poupard, directeur de l’ANSSI, fait une petite analyse et des suggestions.

Attaque informatique : une menace pour les entreprises

Ces dernières années, les attaques informatiques en direction des institutions et des entreprises se sont multipliées. Ce qui préoccupe toutefois l’ANSSI, c’est bien le fait qu’elles représentent un danger croissant pour la souveraineté des États. Guillaume Poupard déclare d’ailleurs dans ce sens : « nous luttons contre des campagnes d’espionnage de long terme particulièrement évoluées, difficiles à détecter. Ça ne veut pas dire qu’il faut minimiser la menace des groupes criminels ou les énarques du quotidien en ligne, mais 80 % du travail de l’ANSSI, c’est contre les structures étatiques ».

Guillaume Poupard

L’entraide à l’échelle européenne : une solution pour le problème ?

Face à toutes ces menaces, Guillaume Poupard privilégie une action coordonnée et mise en œuvre par l’ensemble des pays européens. « On a besoin que l’Europe soit forte au niveau cyber. Certes, tous les États européens élèvent leurs niveaux de sécurité et coopèrent. Mais, il reste encore à construire une solidarité dans le cas où un État membre appellerait à l’aide ». Dans ce sillage, le Conseil européen et la Commission européenne ont trouvé un accord provisoire sur la mise à jour de la directive NIS le 12 mai dernier.

Hermann