Fortune de Dominique Dutreix : tout savoir sur son empire

Fortune de Dominique Dutreix

Selon certaines sources ouvertes, en 2023, la fortune de Dominique Dutreix est estimée à environ 7 941 004 € .
Dominique Dutreix s’engage en tant que mécène en faveur des artistes contemporains et crée sa première fondation. Le Groupe COPRIM est sa première création fondatrice qui a pour but de promouvoir l’art contemporain. Son engagement envers l’entrepreneuriat culturel a été reconnu par le ministère de la Culture.

Fortune de Dominique Dutreix

  • Ingénieur de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics (ESTP 1972)
  • Ancien DGA de France Construction (1979-1984)
  • Ancien DGA de Bouygues Immobilier (1984-1988)
  • Président de COPRIM (1988-2001)
  • Gérant de la société d’exploitation du Château Haut Canteloup
  • Président de la Fondation COFFIM pour l’Art Contemporain.
  • De 1989 à ce jour Administrateur de la SOURCE (association présidée par Gérard GAROUSTE pour l’insertion des jeunes en difficulté par l’art).

Qui est Dominique Dutreix ?

De 1972 à 1978, Dominique Dutreix a exercé le rôle de chargé de mission au sein de l’UFFI. L’UFFI est une filiale dédiée à la gestion immobilière du Crédit Lyonnais. Pour enrichir ses compétences, il a ensuite intégré l’ISSEC et obtenu son diplôme d’ingénieur à l’ESTP Paris. Il a amorcé sa nouvelle carrière en tant que Directeur Général Adjoint chez France Construction, une filiale de Bouygues Immobilier.

Originaire du Limousin, Dutreix estime que son attachement à l’architecture découle de ses racines, car la région limousine a longtemps été associée à la construction. Il a parfois souligné :

« Les Limousins ​​ont été les bâtisseurs de notre histoire pendant des siècles, et cet héritage est ancré profondément dans mon ADN »

Ce n’est donc pas étonnant que ses études supérieures l’aient conduit à l’ISSEC (Institut Supérieur d’Economie et de Commerce).
Une décennie plus tard, il a pris la décision de fonder sa propre entreprise de promotion immobilière, COPRIM. La Société Générale est entrée au capital en 1996 avant d’en prendre le contrôle en 2001. Durant cette période, environ 200 bâtiments ont été implantés. En 2001, Dominique Dutreix fonde COFFIM (Promoteurs, Constructeurs et Promoteurs Immobiliers), qu’il dirige actuellement.

Lire :  La fortune de Gabriel Attal : ce que vous ne saviez pas

À combien s’élève la fortune de Dominique Dutreix ?

Aux dernières informations, la fortune de Dominique Dutreix s’élève à 7 941 004 €.

Pour aller plus loin dans son plaidoyer en faveur de l’innovation, Dutreix créer la première fondation d’entreprise de l’histoire de la COPRIM. Le Ministère des Affaires Culturelles de l’époque a reconnu tous ses efforts pour promouvoir les arts. Le résultat ? Dutreix a reçu de ces mains l’Oscar de l’Excellence en Entreprise. Evidemment, quand on atteint une certaine gloire, on veut toujours viser plus haut.

Insatiable, Dominique Dutreix a construit sa fortune en se consacrant à l’immobilier parisien. En passant, il a également été le directeur de la Galerie du Sénat de 1989 à 1996. Il y a exposé un large éventail d’art moderne. De plus, il est propriétaire de la galerie d’art du 46 rue de Sévigné, là où se tiennent les expositions mensuelles d’art contemporain. Et ce n’est pas la seule car il possède également la galerie d’art du 104 Kléber. En tant qu’homme de la terre, Dominique Dutreix dirige l’association La Source, fondée en 1991, à l’initiative du peintre et sculpteur français Gérard Garouste.

Formation et insertion professionnelle

Dominique Dutreix est né le 22 mars 1968. Il a poursuivi des études en vue de devenir ingénieur en fréquentant deux institutions prestigieuses : l’École Polytechnique en France et le MIT aux États-Unis. Après avoir terminé ses formations, il a intégré l’équipe de Microsoft. En 2002, il a eu une idée lumineuse : la création d’OpenClassrooms. C’est une plateforme qui a depuis aidé des millions de personnes dans plus de 100 pays à posséder une multitude de compétences, que ce soit dans le domaine de l’informatique, des affaires, ou même de la littérature.
Malgré son emploi du temps chargé, Dominique parvient encore à consacrer du temps à l’enseignement à l’EPFL. Il y partage avec ses étudiants les ficelles de la création d’entreprises.

Lire :  Safe Superintelligence : un cofondateur d’OpenAI lance une IA

Quelles sont les ambitions de COFFIM ?

At-on déjà évoqué la stratégie de développement de Dominique Dutreix, axée sur la maîtrise des risques ? Au cours des trois dernières années, COFFIM a réalisé la construction de plus de 4 000 logements, dont 700 à Marseille et Lyon. Dans le cadre de cette initiative, Dutreix a également mis en place un programme de « résidences-services » pour étudiants et cadres itinérants.

Fortune de Dominique Dutreix

Chez COFFIM, l’objectif de Dominique Dutreix est de concilier solidité et qualité. Chaque année, environ 1 000 logements et espaces de travail voient le jour grâce à COFFIM. La combinaison de la créativité des architectes avec les contraintes techniques pour préserver à la fois l’esthétique et la fonctionnalité a toujours été un principe fondamental des entreprises immobilières. COFFIM est une entreprise familiale. C’est le fils de Dominique Dutreix, Thibault, qui prend le poste de Directeur Général Adjoint à la suite de son père.

La dimension artistique est une composante intégrale de la culture d’entreprise chez COFFIM. Elle est toujours associée à la vision immobilière de Dominique Dutreix. Des collaborations entre entrepreneurs et artistes permettent de présenter leurs œuvres au grand public. La créativité occupe une place de choix dans les projets de COFFIM. Ainsi, cela permet aux jeunes et au grand public d’entrer en contact avec l’art contemporain. Avec COFFIM, Dominique Dutreix a toujours su créer un lien entre le monde de l’art contemporain et ses activités immobilières.

Lire :  Bruno Le Maire promet une réduction du déficit public français

Les réalisations de Dominique Dutreix

Ici, le lien d’un site de photos si l’envie vous prend de découvrir les créations de Dominique Dutreix :
https://dominique-dutreix.coprim-a-coffim.com/

Fortune de Dominique Dutreix


Héritage et dimension nationale

La passation du pouvoir et les nouvelles ambitions de COFFIM sont en cours de préparation. À la fin du mois de juin, le fils de Dominique Dutreix, Thibault Dutreix, occupait jusqu’alors le poste de directeur général au sein de l’entreprise familiale. Il est finalement devenu le président du directoire de la société. Il a également constitué une nouvelle équipe de direction. Pour le moment, Dominique Dutreix conserve la présidence du conseil de surveillance de COFFIM.

L’objectif actuel est de donner une envergure nationale à cette entreprise qui était initialement concentrée en Île-de-France, et qui a étendu son empreinte à Marseille. COFFIM, qui emploie désormais 120 collaborateurs, a récemment ouvert de nouvelles agences à Lyon et Annecy en début d’année. En mars, l’entreprise a également fait l’acquisition du promoteur local Garona, établi à Toulouse et Bordeaux, dans le cadre de cette expansion.

En 2021, COFFIM a comptabilisé 1 300 réservations de logements, générant un chiffre d’affaires de 232 millions d’euros hors taxes. L’objectif affiché est de doubler le volume des réservations, malgré la conscientisation de Thibault Dutreix face aux défis actuels du marché de la promotion immobilière. En effet, l’immobilier est maintenant caractérisé par une offre insuffisante, une inflation des coûts de construction et une hausse notable des taux d’intérêt.

Cependant, il se réjouit du fait que l’entreprise a déjà signé des promesses de vente d’une valeur totale de 2,4 milliards d’euros, certaines en partenariat. Ceci garantit un niveau d’activité soutenu pour les trois années à venir. De nouveaux projets verront bientôt le jour. L’accent sera particulièrement mis sur des méthodes de construction innovantes en réponse aux enjeux du changement climatique.

Fréjus

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !