La fortune de Delphine André : on vous dit tout

La fortune de Delphine André : on vous dit tout

Delphine André gère depuis 1991 l’entreprise de son père, GCA. À la tête de la société, elle effectue un contrôle complet de toute la chaîne d’activité ainsi que le bon déroulement de l’administration. Résultat, l’entreprise est aujourd’hui présente dans plus de 15 pays et réalise des chiffres d’affaires impressionnants. On se demande bien quelle est la fortune de Delphine André depuis qu’elle gère la structure qu’elle a héritée. Découvrez son patrimoine.

Delphine André : origine et parcours de la femme

Delphine André voit le jour le 20 mai 1966 dans une famille entreprenante. Son grand-père, Charles André, dirigeait déjà sa société Groupe Charles André bien avant sa naissance. Son père, Charles-Pierres André, lui succède en 1972 au fondateur.

C’est dans cet environnement que grandit la jeune Delphine André. Après ses études secondaires, elle s’inscrit à l’Université d’Aix-Marseille pour suivre des études de droit. Elle obtient en droit des sociétés, fiscalité et comptabilité.

Âgée de 25 ans, Delphine André se lance dans sa carrière professionnelle. Elle est d’abord conseillère juridique au sein du cabinet Mireille Reynaud-Daviaud.

 Mais en 1991, Delphine André est appelée dans l’entreprise familiale de façon inattendue. En effet, après la mort accidentelle de son père, la société est d’abord gérée par Jacques André, le frère de Charles-Pierres André.

Delphine André intègre alors l’entreprise en qualité de juriste. Quelques années plus tard, elle ouvre son propre cabinet pour exercer indépendamment de la société.

En 2002, Delphine André rachète l’entièreté des parts de son oncle et de ses sœurs. À seulement trente ans, elle prend alors la tête de l’entreprise et doit la conduire à bon port. Avec cette acquisition, les bases de la fortune de Delphine André sont posées.

La fortune de Delphine André

Une femme déterminée et engagée

À son jeune âge, Delphine se retrouve à la tête d’une entreprise qui emploie 5 800 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 640 millions d’euros. Son titre de PDG suscitait donc scepticisme et inquiétude.

Mais cela était insuffisant pour décourager la jeune femme qui était prête à relever tous les défis. Delphine André s’assure dans un premier temps de rôder son équipe de travail afin qu’elle l’accompagne dans sa démarche. Ensuite, elle est constamment à pied d’œuvre pour que sa société offre une meilleure qualité de service à leur clientèle.

Résultat de sa politique, l’entreprise est aujourd’hui présente dans plus de 15 pays et dispose de 9 700 collaborateurs. Elle réalise un chiffre d’affaires 1,4 milliard d’euros. La société a connu une ascension fulgurante avec la jeune dame à sa tête. La fortune de Delphine André fait aussi un bond par la même occasion.

Une femme multisectorielle

Delphine André conduit la société GCA, mais elle ne se contente pas uniquement de ça, elle est à la recherche des partenariats, mais aussi des niches à développer.

C’est dans cette optique qu’elle se lance dans plusieurs acquisitions d’hôtels de luxe. On compte dans le patrimoine de l’entreprise GCA, les résidences suivantes :

  • Hôtel Les Barmes de l’Ours ;
  • Les Roches ;
  • Le Domaine de Valdaine ;
  • Hôtel du Monard ;
  • Les Ateliers de l’image.

Il faut noter également que la société de Delphine André est déjà profondément ancrée dans les secteurs de :

  • alimentation et les boissons ;
  • aéronautique ;
  • BTP ;
  • la chimie et les produits énergétiques ;
  • environnement.

On note par ailleurs la forte présence de la société dans le transport terrestre, ferroviaire et fluvial. Rien que ces dernières activités représentent 15 % de l’ensemble des prestations de l’entreprise.

Cette démarche vise à montrer l’engagement de la société à réduire les émissions de CO2 et autres polluants. Soulignons qu’elle a d’ailleurs ratifié la Charte ADEME qui contraint les firmes à réduire leur production de gaz à effet de serre.

Rappelons que les performances dont fait montre Delphine André l’ont conduit au poste de Présidente du conseil de surveillance du port de la ville de Marseille. Une charge qu’elle a portée avec sérénité durant les années antérieures.

Une investisseuse infatigable

La fortune de Delphine André s’accroît aussi grâce à ses investissements dans plusieurs projets porteurs d’avenir. Étant membre du jury dans l’émission “Qui veut être mon associé”, elle a tenu à accompagner 8 sociétés dont :

  • Embal’Vert ;
  • Sunday ;
  • la Tête Dans Les Nuages ;
  • Constant et Zoé.

Des start-ups qui sont tournées vers le handicap, l’environnement et l’isolement.

La fortune de Delphine André

La fortune de Delphine André grandit avec la société qu’elle gère, car elle dispose un nombre important d’actions. De nature discrète, la jeune dame parle peu de sa richesse, et même de ses projets.

Néanmoins, selon le palmarès des 500 Français les plus riches, elle est 197 avec une fortune estimée à 600 millions d’euros. Rappelons toutefois que Delphine André n’a pas souhaité répondre au questionnaire du magazine et qu’elle conteste ce chiffre.

Aussi, ajoutons que cette fortune n’appartient pas uniquement à la jeune dame, car sa famille possède également des parts dans ce patrimoine.

Hermann