La femme la plus riche du monde : découvrez celle qui détient le trône

La femme la plus riche du monde : découvrez celle qui détient le trône

Les femmes milliardaires, on en compte peu dans le classement des grandes fortunes. Parmi les fortunés, on retrouve cependant quelques-unes qui ont su se distinguer avec un patrimoine colossal. Dans le répertoire de Forbes, elles sont en tout 327 femmes sur un total de 2 668 milliardaires. Mais qui occupe la première place ? Découvrez tout de suite la femme la plus riche du monde actuellement.

François Bettencourt Meyers : l’héritière de L’Oréal

Françoise Bettencourt Meyers est la femme d’affaires la plus riche du monde. Elle est l’héritière de L’Oréal et siège au conseil d’administration de la société en tant que vice-présidente. Grâce aux multiples activités de l’entreprise, la fortune de la jeune femme a connu une augmentation estimée à 1,2 milliard de dollars.

Elle détient comme l’année dernière le titre de femme la plus riche du monde devant Alice Walton, héritière de l’entreprise Walmart et Julia Koch. Par contre, dans le classement mondial des personnes les plus riches du monde, Françoise Bettencourt occupe la 12ème place.

femme la plus riche du monde

À la mort de sa mère, Liliane Bettencourt, en 2017, Françoise a hérité de l’ensemble des actions de celle-ci dans l’entreprise. Elle fait son entrée dans le classement Forbes l’année suivante.

Qui est Françoise Bettencourt Meyers, la femme la plus riche ?

Françoise Bettencourt Meyers est née le 10 juillet 1953 dans la commune de Neuilly-sur-Seine. Elle est la fille unique du journaliste et homme d’affaires André Bettencourt et de Liliane Bettencourt née Schueller. À sa naissance, Françoise portait seulement le patronyme ‘’Bettencourt’’ avant de se marier à Jean-Pierre Meyers en 1984.

Son cursus scolaire, elle le réalise à l’école privée franco-américaine Marymount International School. Après le baccalauréat, elle intègre la faculté de mathématiques, mais elle abandonne juste après sa première année. En fin de compte, elle finit par arrêter ses études pour d’autres projets.

En 1992, Françoise obtient de sa mère l’ensemble de ses actions dans L’Oréal. Cependant, elle rentre en possession de ces parts qu’après la mort de cette dernière. Elle reçoit aussi comme cadeau de sa mère son hôtel particulier de Neuilly-sur-Seine.

Aux côtés de son mari à L’Oréal, Françoise apprend et participe au bon fonctionnement de l’entreprise. Mais les affaires ne sont pas sa seule passion. Elle se consacre aussi à l’apprentissage du piano, et surtout à l’étude d’exégèse biblique. Grâce à cela, elle se met à l’écriture et publie un ensemble de critiques et d’ouvrages religieux.

On retrouve dans sa bibliographie, les ouvrages suivants :

  • Les Dieux grecs : généalogies ;
  • Les Trompettes de Jéricho : regard sur la Bible : mieux se comprendre entre juifs et catholiques ;
  • Vol. I : mots et expressions d’origine biblique ;
  • Vol. II : arbre généalogique, d’Adam et Ève aux tribus d’Israël 
  • Vol. II bis : index généalogique ;
  • Vol. III : d’un Testament à l’autre, judaïsme et catholicisme.

Derrière cette carapace de femme d’affaires, se cache aussi une femme généreuse. En effet, Françoise Bettencourt Meyers met également sa plume au service d’un domaine de la santé : la surdité. Avec l’aide du professeur Bruno Frachet, elle a écrit quelques livres pour mieux comprendre cette maladie :

  • L’Oreille dans tous ses états !;
  • L’Audition pour les nuls.

Les revenus de ces écrits sont reversés à des organisations non gouvernementales.

Comment Françoise a-t-elle fructifié sa richesse ?

À son arrivée dans le conseil d’administration, Françoise a procédé à quelques actions stratégiques afin de diversifier les activités de la société et de rester à la pointe des tendances.

En 2018, elle a accueilli la créatrice de la marque de beauté Jecca Blac dans le but de nouer un accord de partenariat avec l’entreprise. Avec Jessica Blacker, la fondatrice de Jecca Blac, Françoise prépare son entreprise à s’ouvrir au monde des transgenres et des personnes LGBTQ.

Toujours dans le but de fructifier ses sources, elle achète en 2021 la société Youth To The People. Cette entreprise cosmétique d’origine californienne fabrique ses articles grâce à des extraits alimentaires et aux produits végétariens. Avec cette société, L’Oréal a enregistré plus de 50 millions de dollars de ventes en 2021.

À noter également que Françoise Bettencourt Meyers possède aussi des actions dans de grandes sociétés dans le but de diversifier ses actifs.

En somme, l’ensemble des sociétés de L’Oréal a généré en 2021 plus de 35 milliards de dollars de revenus.

Quelle est la fortune de la femme la plus riche du monde ?

Françoise Bettencourt Meyers possède avec sa famille 33 % des actions de L’Oréal. Grâce à cela, la fortune de jeune femme ne cesse d’augmenter. Sa fortune est estimée à 66,7 milliards de dollars par le magazine Forbes.

femme la plus riche du monde

Avec ce patrimoine, elle est la 4ème plus grande fortune de France selon le classement réalisé par le site Challenges.

Rappelons cependant que toute cette richesse revient à l’ensemble de la famille de Françoise et non à elle seule. Mais en attendant, elle reste la femme la plus riche du monde.

Miguel