Elon Musk : le prestidigitateur des investisseurs

L’art de la distraction

Lors de la conférence des résultats trimestriels, Elon Musk a su détourner habilement l’attention des problèmes actuels auxquels Tesla fait face. Alors que les investisseurs s’inquiétaient des résultats en berne, des ventes en baisse et des licenciements massifs, Musk a brillamment mis en avant l’avenir. Il a promis des modèles plus abordables et des avancées dans la fabrication des batteries. Tout cela pour masquer les difficultés présentes et hypnotiser son auditoire.

Lire :  Safe Superintelligence : un cofondateur d’OpenAI lance une IA

Le futur autonome

Le maître de Tesla mise tout sur la voiture autonome. Son système de conduite autonome Full Self Driving (FSD) est au cœur de sa stratégie. Musk est convaincu d’avoir trouvé la solution parfaite pour rendre les véhicules Tesla entièrement autonomes. On le comprend alors quand il dit :

« Même si je me fais kidnapper par des extraterrestres, Tesla résoudrait la question de la conduite autonome. »

Et ce n’est pas tout, il prévoit également une flotte de « Cyber cabs » opérée par Tesla. Une vision audacieuse qui pourrait révolutionner le secteur automobile.

L’optimisme calculé

Tandis que les investisseurs voient le verre à moitié vide, Musk survend celui à moitié plein. Il prédit des ventes plus élevées cette année, malgré les défis. Une audace qui force le respect et qui rappelle que la confiance en l’avenir est essentielle pour un entrepreneur visionnaire comme lui.

Lire :  La fortune de Gabriel Attal : ce que vous ne saviez pas

En somme, Elon Musk a réussi un tour de passe-passe magistral. Les investisseurs, momentanément hypnotisés par son discours optimiste, ont momentanément oublié les difficultés actuelles. Mais attention, la magie a ses limites, et Tesla devra continuer à jongler avec les réalités du marché automobile.

Creditphotos : depositphotos.com

Fréjus

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !