Plus rien ne va à la bourse de Wall Street

À l’entame de cette nouvelle semaine, la Bourse de Wall Street fléchit encore. Le marché américain ne se relève toujours pas de sa chute entamée depuis la semaine dernière. On vous explique.

La baisse des principaux indices

La Bourse de Wall Street poursuit toujours sa baisse. En effet, à l’ouverture du marché américain ce lundi, plusieurs indices majeurs continuent leur folle descente :

  • S&P 500 perd 1 % en pré-séance ;
  • le Dow Jones -0,9 % ;
  • NASDAQ -0,8 % ;
  • le pétrole brut WTI perd 0,5 % à 78,4 $ ;
  • l’or régresse de 0,3 % à 1.650 $.

L’indice dollar quant à lui avance de 0,3 %. Pour Michael Wilson, le chef de la stratégie des actions américaines de Morgan Stanley, cette ascension folle de la monnaie crée une situation intenable pour les actifs risqués.

Bourse de Wall Street

À en croire l’outil FedWatch, la probabilité d’un nouveau durcissement monétaire de la Fed est près de 71 %. À la prochaine réunion monétaire, la Fed pourrait rehausser ses taux à 75 points de base pour la troisième fois consécutive.

Les autorités américaines déterminées plus que jamais

Malgré la crise persistante, les autorités de la Réserve Fédérale américaine n’entendent pas céder face à l’inflation. Jerome Powell se dit prêt à « terminer le travail », malgré le risque de récession.

En conséquence, les investisseurs ont commencé à se débarrasser des actifs à risque. Les promesses de la Réserve Fédérale, qui s’était engagée à maîtriser l’inflation par ses hausses de taux agressives, ne les rassurent pas.

L’espoir reste permis

En dépit de toutes ces mauvaises nouvelles, il faut souligner que la Bourse de Wall Street ne perd pas totalement espoir. À l’heure de ces écrits, quelques indices tentent tout de même de corriger le tir. On retrouve parmi ceux-ci le NASDAQ qui remonte de 0,66 % à 10.939 pts. Le baril de pétrole brut WTI se redresse également de 1,2 % à 79,7 $.

Retour haut de page