La Bourse de Paris continue sa baisse, pourquoi ?

La Bourse de Paris continue sa baisse, pourquoi ?

À ce jour, la Bourse de Paris continue sa baisse en raison de plusieurs événements économiques. Voici les raisons qui expliquent cette baisse.

La hausse des taux directeurs

Après une avalanche de hausses des taux directeurs de plusieurs banques centrales, la Bourse de Paris affiche une baisse – 0,55 %. Cette baisse traduit les craintes de récession des investisseurs.

Bourse de Paris

Pour John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud, ils continuent « à évaluer le plan agressif de la Réserve fédérale américaine pour éradiquer l’inflation et ses implications pour la croissance économique mondiale ».

Soulignons que dans la matinée de ce vendredi, l’indice CAC 40 lâchait 0,55 % à 5.885,84 points. À cette allure, la cote parisienne se dirige inéluctablement vers une perte hebdomadaire de plus de 3 %.

Une aversion sans cesse grandissante pour le risque

Depuis les récentes décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) et de plusieurs banques centrales, les actions attirent de moins en moins les investisseurs. Ils peinent à interagir sur le marché financier en raison des mesures prises par les établissements financiers pour contrer l’inflation.

Mercredi dernier, la banque centrale des États-Unis a relevé de 0,75 % son principal taux directeur. C’était également le cas en juin et juillet passés. On peut donc s’attendre à ce qu’il y ait encore d’autres hausses jusqu’à la fin de cette crise inflationniste.

Bourse de Paris

C’est d’ailleurs ce qu’affirme l’analyste de LBPAM Sebastian Paris Horvitz : « Il n’y a donc aucune ambiguïté sur la direction de la politique monétaire pour les mois à venir. Non seulement les hausses vont se poursuivre, mais celles-ci se feront à pas rapide ».

De plus, soulignons que les élections législatives italiennes qui se dérouleront le dimanche sont aussi suivies de très près par le marché financier. Une victoire de Giorgia Meloni, la dirigeante du parti post-fasciste Fratelli d’Italia, pourrait avoir un impact.

Miguel