Accueil » Anne-Sophie Alsif : qui est l’économiste en chef de BDO France ?

Anne-Sophie Alsif : qui est l’économiste en chef de BDO France ?

Diplômée de trois universités de prestige, Anne-Sophie Alsif a tout pour impressionner. Et pour preuve, elle est auteure d’un parcours professionnel inouï et impeccable. La spécialiste des questions économiques internationales, européennes ainsi que des problématiques liés aux commerces internationals défraie la chronique avec des analyses objectives. On vous propose dans cet article de découvrir le parcours d’Anne-Sophie Alsif.

De l’ambition, Anne-Sophie Alsif en possède

Si Anne-Sophie Alsif est aujourd’hui si connue en tant qu’experte en économie, c’est qu’elle a travaillé dur pour se hisser au sommet et s’est donnée les moyens d’atteindre ses objectifs. En effet, depuis son adolescence, la jeune femme n’a pas lésiné sur ses études. Après avoir fréquenté l’université Science Po à Paris en 2007, elle s’envole pour les États-Unis où elle intègre Columbia University.

À son retour à Paris, elle s’inscrit à l’Université Paris Dauphine-PSL pour y faire son master en économie internationale et développement. Elle boucle son cursus avec un doctorat en Sciences économiques à l’École des hautes études en sciences sociales en 2013.

Parallèlement à ses études, la jeune femme commence sa carrière professionnelle qui la conduira aux sommités du monde économique.

Anne-Sophie Alsif

Parcours professionnels

En 2010, Anne-Sophie entame son parcours professionnel en tant qu’Analyste économique chez Convictions Asset Management. Cette structure est une société de gestion spécialiste de l’allocation d’actifs et la gestion multifactorielle modélisée. Dans la firme, la jeune femme travaille pendant une année avant d’intégrer le département des politiques économiques de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCI Paris) en tant qu’économiste. Mais c’est en 2013 que la carrière d’Anne-Sophie Alsif prend une autre tournure.

En outre, après son passage à la CCI Paris, elle devient Conseillère ministérielle chargée des questions économiques, financières et commerciales au Cabinet du Secrétaire d’État aux Affaires européennes. Durant presque deux années, Anne-Sophie se charge de toutes les affaires liées à l’amélioration économique et des échanges commerciaux.

En 2015, Anne-Sophie entame un nouveau périple à France Stratégie en tant qu’économiste senior. Elle tient également le même rôle à La Fabrique de l’industrie de 2018 à 2019.

Le parcours élogieux d’Anne-Sophie ne passe pas inaperçu. Elle est sollicitée par l’École Nationale d’Administration pour être jury des concours durant les épreuves d’économie. Un rôle qu’elle tient jusqu’à la rédaction de ces lignes. Par ailleurs, elle est aussi professeur d’économie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

À partir de janvier 2020, Anne-Sophie rejoint le cabinet d’Audit et de Conseil BDO France en tant que cheffe économiste du Bureau d’Information et des prévisions économiques. Un an plus tard, elle devient l’économiste en cheffe de l’entreprise. Un poste qu’elle détient jusqu’à ce jour.

Publications d’Anne-Sophie Alsif

À côté de sa carrière et de ses formations, Anne-Sophie est également une auteure qui dispose d’une bibliographie impressionnante. Elle écrit principalement des articles et analyses économiques afin d’apporter des solutions efficaces dans la croissance économique française. Elle est auteure de :

  • « La France face au risque protectionniste », Les Cahiers français, juillet-août 2020 ;
  • « Retour du protectionnisme : quels effets pour la France ? » ; Forbes, 4 novembre 2019 ;
  • « Pourquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l’Europe ? » ; Le Journal de l’économie, 5 octobre 2019 ;
  • « Où est créée la valeur en France », Les Synthèses de La Fabrique, Numéro 25, juin 2019 ;
  • « Ce que l’Italie nous apprend sur l’industrie du futur », Les Synthèses de La Fabrique, Numéro 21, septembre 2018.
Anne-Sophie Alsif

Parmi les articles rédigés par Anne-Sophie, on retrouve :

  • « Crise sanitaire : les plans de relance sont-ils efficaces ? », Forbes, Magazine, janvier 2022 ;
  • « L’argent des banques centrales est-il vraiment magique ? », Forbes Magazine, janvier 2021 ;
  • « Plans de relance : moteur de la reprise économique », La Revue banque, numéro 850 bis, novembre 2020 ;
  • « Après le coronavirus, on va vers « une grande révolution » économique », Huffpost, 6 mars 2020 ;
  • « Commerce mondial : la France est exposée au risque protectionniste, davantage que la Chine ou que les Etats-Unis », Le Monde, 22 décembre 2019 ;
  • « Retour du protectionnisme : quels effets pour la France ? », Forbes France, janvier 2020 ;
  • « Pourquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l’Europe », le Journal de l’économie, 5 octobre 2019.

L’ensemble des réflexions de cette jeune femme contribue sans aucun doute à l’avancée économique du système financier français.

Miguel

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !

Retour en haut