Un billet d’avion vendu en NFT pour la première fois

La compagnie aérienne espagnole Air Europa a lancé récemment la vente du premier billet d’avion sous forme de NFT. La compagnie espagnole fondée en 1986 a collaboré avec la société TravelX pour mettre en vente ses billets assez particuliers. TravelX est une société qui propose une technologie de blockchain sécurisée pour ces échanges. 

Un billet d’avion en NFT : une première mondiale

nft billet avion

Cet événement illustre parfaitement la montée en puissance de ces nouveaux outils encore inconnus pour certains. En effet, de plus en plus de secteurs s’intéressent aux crypto-monnaies, l’année dernière déjà, Adidas proposait déjà des collections de NFT. Aujourd’hui, ce sont des secteurs plus surprenants qui s’impliquent dans cette technologie.

Une nouvelle qui a inspiré d’autres compagnies

Après la vente de ce premier billet d’avion en NFT, d’autres grosses compagnies aériennes se seraient emparées de l’idée. Emirates par exemple va à son tour proposer ce genre de vente en NFT dans les prochains mois. 

De plus, Freddy Borges, le directeur de l’aéroport international Simon Bolivar au Venezuela à annoncé une nouvelle concernant la crypto-monnaie et le secteur aérien. Il aimerait rendre possible l’achat de billets d’avion avec des cryptos. D’après lui, cette démarche pourrait attirer plus de visiteurs dans un contexte où le tourisme a subi beaucoup de dégâts à cause de la crise covid.

Un prix hallucinant

Vendu aux enchères, le prix du ticket est monté très haut pour finalement être vendu pour 1 002 000 dollars. Son prix astronomique est justifié par le statut du billet. Il fait partie de la collection nommée “L’art comme destination”, réalisée par l’artiste portoricain Carlos Betancourt. 

Ce billet donne accès à un vol pour Miami Beach le 29 novembre prochain en classe affaires. La forme numérique du bien n’altère pas son utilité.

Pour les intéressés, d’autres ventes seront organisées sur le site dédié : https://travelxchange.com/