Secteurs prometteurs pour créer son entreprise : utopie ou réalité?

Secteurs prometteurs pour créer son entreprise : utopie ou réalité?

L’idée première de tout entrepreneur est de repérer le secteur d’activité dans lequel il devra évoluer. Il évalue de fond en comble les données de croissance de son choix et juge de par les chiffres des probabilités de succès. Mais une petite seconde d’attention nous pousse à demander : existe-t-il vraiment des secteurs d’activités plus prometteurs que d’autres ?

Pourquoi qualifie-t-on certains secteurs de prometteurs ?

Un domaine d’affaires est dit porteur lorsque les activités concernant le secteur croissent de façon exponentielle. Il attire donc de nombreux investisseurs et entrepreneurs qui s’y jettent et en font des profits. Se basant sur cette définition, on peut citer à titre d’exemple quelques domaines qui ont été prometteurs :

  • les technologies ;
  • l’agriculture ;
  • l’agroalimentaire.

Ces domaines d’activités ont connu durant ces dernières années une forte demande de consommation. De nombreux dirigeants d’entreprise ont connu le succès et sont devenus des leaders mondiaux en investissant dans ces secteurs d’activité.

En revanche, certains domaines d’affaires ne tiennent pas la promesse des fleurs et deviennent à la longue un mauvais investissement. En d’autres termes, une vraie utopie.

Secteurs prometteurs

Existe t’il des domaines à éviter ?

Contrairement aux secteurs porteurs, certains domaines d’affaires sont qualifiés de prometteurs, mais se dévoilent malheureusement être peu ou pas du tout bénéfiques. Dans ce cas de figure, deux scénarios sont observés :

  • le potentiel marché du secteur est saturé ;
  • les demandes sont peu par rapport aux offres.

Dans le premier cas, il s’agit des secteurs d’activités déjà pris d’assaut par de nombreux entrepreneurs et micro-entrepreneurs. Tout investissement devient donc soit peu bénéfique soit à risque.

Dans le second cas, on note les domaines d’affaires inconnus du public et dont les services sont très peu demandés par rapport à la moyenne. Ces secteurs d’activités nécessitent beaucoup d’investissement en communication et peuvent ne pas être rentables. C’est le cas par exemple des entreprises qui proposent des voyages sur la lune à titre ludique.

Secteurs prometteurs

Quelques secteurs d’activité prometteurs

Bien que certains domaines s’affichent saturés, d’autres attendent les entrepreneurs afin de les porter haut. Il s’agit des :

Nouvelles technologies

Ce secteur qui rassemble les nanotechnologies, les outils connectés et les applications mobiles, et la digitalisation a le vent en poupe. Son marché d’exportation s’élargit de jour en jour et favorise ainsi l’arrivée de nouveaux entrepreneurs. Le seul risque que présente ce domaine est qu’il faudra être à la pointe de la technologie dans ses créations. Il faut donc un grand sens de l’innovation voire de l’anticipation.

Énergies vertes

Avec la dégradation avancée de la couche d’ozone et de la planète Terre, proposer des solutions écologiques est salvateur. Que ce soit des ustensiles recyclés ou des innovations visant à protéger la nature, aucune offre dans ce domaine ne sera rejetée. Cependant, veillez à ce que cette solution ne soit pas énergivore et soit 100 % naturelle.

 Transports

Le secteur du transport change de facette avec les nouvelles technologies. On assiste désormais à l’avènement des voitures autonomes dotées d’intelligence artificielle. Le succès des premiers entrepreneurs dans le domaine souligne l’avenir prometteur qu’offre ce secteur. Le principal risque est la réticence du public à adopter ces voitures futuristes.

Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.