Accueil » Pierre Leroux : l’histoire remarquable du fondateur de Lemon Learning

Pierre Leroux : l’histoire remarquable du fondateur de Lemon Learning

Pierre Leroux

La gestion d’entreprise, véritable clé de voûte du succès dans l’univers économique d’aujourd’hui, s’impose comme un domaine en constante évolution, où les stratégies innovantes et les pratiques efficaces sont essentielles pour prospérer. On vous présente aujourd’hui le profil de Pierre Leroux, le fondateur et PDG de Lemon Learning.

Dès sa sortie d’école, Pierre Leroux a embrassé l’entrepreneuriat en créant une plateforme SaaS. Lemon Learning est un logiciel qui simplifie la formation en entreprise en intégrant des guides interactifs au sein d’autres logiciels, permettant ainsi aux employés d’apprendre plus rapidement et efficacement.

En quelques mots, parlez-nous de vous et de votre entreprise.

Je suis Pierre Leroux, le fondateur de Lemon Learning. C’est une entreprise que j’ai créée en 2014 qui a pour but de faciliter la prise en main et l’utilisation des logiciels. Nous avons constaté que la plupart des utilisateurs de logiciels, notamment dans les grands groupes, ont du mal à les utiliser. Ils n’ont pas forcément les bonnes méthodes pour se former et c’est ce qui fait qu’il y a beaucoup d’appels au support. La stratégie de digitalisation ne peut pas non plus être accomplie pleinement sans l’adhésion des utilisateurs.

Face à ce problème, on a donc créé une technologie qui permet de mettre des bulles de formation, des bulles d’aide et des bulles de communication directement dans le logiciel. Aujourd’hui, on peut même aller plus loin grâce à l’automatisation. Ainsi, on peut analyser la façon dont les gens utilisent ces logiciels pour pouvoir les aider au mieux.

Quelle a été votre formation avant la création de votre entreprise ?

J’ai fait des études d’ingénieur en informatique et en électronique. Ensuite, j’ai été à Oxford Brookes en Angleterre pour faire un master of science en e-business, le mastère entrepreneur, avant d’aller à HEC pour une année de master entrepreneur pour me former sur la partie business.

Depuis combien de temps Lemon Learning est accessible pour les entrepreneurs ?

Cela va bientôt faire 10 ans que l’aventure a commencé. Actuellement, nous sommes dans notre 9e année. Je suis très content du parcours de l’entreprise et de ce que j’ai accompli avec mes collaborateurs. Nous avons réussi à devenir leader en France, avec 150 clients et une soixantaine de collaborateurs. On a commencé à internationaliser la société car c’est un gros enjeu pour nous et ça relance un peu l’aventure entrepreneuriale. On veut pouvoir attaquer des nouveaux marchés et essayer de créer un leader européen.

Comment se présente le logiciel ?

Visuel de mise en situation du produit

Le concept de Lemon Learning c’est apprendre en faisant, directement dans le logiciel. C’est une plateforme d’aide à la formation en entreprise qui se distingue par sa capacité à intégrer des guides interactifs directement au sein des logiciels et applications utilisés en entreprise. Elle offre aux collaborateurs un moyen intuitif d’apprendre et de maîtriser les outils professionnels, en fournissant des tutoriels contextuels et interactifs, notamment le temps de formation et améliorant l’efficacité opérationnelle.

Voici une vidéo qui présente le fonctionnement de Lemon Learning :

Vidéo de présentation de Lemon Learning

Envisagez-vous d’étendre votre logiciel aux entreprises étrangères ?

« Une fois qu’on aura conquis l’Europe, pourquoi ne pas conquérir le monde ? »

Nous avons des clients qui sont un peu partout dans le monde. Par exemple, la semaine dernière nous avons signé une Université aux Etats-Unis, parce qu’on est dans un domaine mondial. Cependant, on préfère globalement se concentrer sur l’Europe, qui est plus accessible avec notamment la question du décalage horaire qui entre en compte. C’est pour le moment notre stratégie, mais une fois qu’on aura conquis l’Europe, pourquoi pas conquérir le monde [rires].

Quelles ont été les difficultés rencontrées lors du développement de Lemon Learning ?

La première difficulté a vraiment été de trouver le product-market fit, c’est-à-dire l’équation la plus parfaite possible entre le concept et son marché. Est-ce que je parle aux bons interlocuteurs ? Est-ce que mon idée est vraiment celle qui leur apporte de la valeur ? C’est pour ça que sur cette étape, il est important de passer du temps avec ses clients, d’aller les rencontrer et d’être capable d’adapter très rapidement son offre pour être sûr qu’elle corresponde au marché.

La deuxième difficulté est lorsque l’on commence à être plus nombreux. Il faut être capable de structurer un management, mettre en place des pratiques de managements, structurer une équipe. Ces enjeux sont des enjeux RH et de structuration. Puis, une fois que tout ça s’est bien installé, les autres défis sont plus stratégiques. Ce sont en tout cas les enjeux que je vois aujourd’hui : ai-je la bonne stratégie ? Quelles sont mes options ? Quel produit dois-je lancer ?

Quelles ont été les stratégies de communication pour faire connaître votre logiciel ?

Au début, les salons étaient la solution adaptée à nos besoins car cela nous a permis de rencontrer nos clients. Justement, comme nous n’avions pas encore la parfaite adéquation entre notre produit et le marché, cela nous a permis de cerner la bonne offre qui pouvait satisfaire nos clients. Et aujourd’hui, nous avons des canaux d’acquisitions assez mixtes. On crée beaucoup de contenus sur Linkedin, on créer des articles, on a aussi nos commerciaux qui nous aident à trouver des clients. Mais aujourd’hui, notre principal source de communication, c’est le bouche-à-oreille. On a beaucoup de clients qui nous recommandent à d’autres clients.

Quelle est votre originalité face à vos concurrents ?

Je pense que notre originalité tient du fait qu’on a réussi à combiner à la fois quelque chose de très humain, nous sommes très centré sur le client, avec le côté très innovant. Chez Lemon Learning, on a ce côté « geek » mais on a aussi ce côté humain, à l’écoute, empathique.

Et quels sont les services que vous proposez avec ce logiciel ?

Aujourd’hui, nous avons notre principale technologie qu’est la technologie historique. C’est notre solution pour faciliter l’adoption de logiciels : des bulles qui guident pas à pas les utilisateurs en plus des messages de communication directement dans l’outil. On a ajouté récemment d’autres produits. Le premier c’est Lemon analyse qui permet d’analyser la façon dont les utilisateurs utilisent les applicatifs. L’autre produit c’est Lemon automate qui permet d’automatiser la façon dont ils utilisent les logiciels.

Enfin, quels sont vos conseils pour les jeunes entrepreneurs ?

Mon premier conseil c’est d’être think big, start small, penser grand mais commencer petit. Je pense que la priorité quand on décide d’être entrepreneur, c’est de rapidement pouvoir se payer et être sûr de garder ce statut d’entrepreneur toute sa vie. Après, on a tout le temps de réussir mais il faut dans un premier temps être sûr de cette première étape qu’est de réussir à se payer.

Je pense qu’on n’a pas forcément besoin de beaucoup d’argent pour créer son entreprise mais il incombe à l’entrepreneur de choisir un projet qui ne demande pas forcément de capital au début. Bien sûr, s’il a la capacité de lever rapidement des fonds dès le début, c’est différent. Il faut rester réaliste par rapport aux besoins en capital mais dans la plupart des cas, il n’y a pas besoin de capital pour se lancer.

Je pense aussi que c’est une bonne idée de s’entourer d’entrepreneurs plus expérimentés, mais ils n’ont pas besoin d’être au capital de l’entreprise.

Fréjus

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

Jamais de spams promis !

Retour en haut