NFT : Le Vatican travaille sur un musée dans le métaverse

NFT : Le Vatican travaille sur un musée dans le métaverse

Une collection de NFT du Vatican ?

C’est à une vitesse folle que se propage le phénomène des NFT. Après les marques de mode comme Adidas ou Gucci pour la mode, ou encore une compagnie aérienne, c’est au tour du Vatican de se lancer dans les NFT.

Via sa fondation “Humanity 2.0”, le Saint Siège s’est associé à une entreprise spécialisée dans la réalité virtuelle nommée Sensorium. Le projet est de réaliser une “toute première galerie de NFT accessible en réalité virtuelle”.

Dans cette galerie y serait exposé des œuvres du patrimoine du Vatican. La plateforme sur laquelle il sera disponible de visiter cette galerie est Galaxy”. Il s’agit du métavers que la société Sensorium développe, le projet a pour but d’aboutir avant la fin de l’année. 

Une galerie conséquente

Le Vatican se vante de posséder plus de 800 œuvres d’art, ainsi, une expérience comme celle-ci pourrait permettre à certains de pouvoir les “approcher”.  Le but de ce projet de NFT est de rendre la galerie accessible à des personnes n’ayant pas la chance de pouvoir se rendre physiquement sur place au Vatican. 

“Nous sommes impatients de travailler avec Sensorium pour explorer les moyens de démocratiser l’art, en le rendant plus largement accessible aux personnes du monde entier, quelles que soient leurs limites socio-économiques et géographiques” déclare Philip Larrey, président de l’Humanité 2.0. 

De plus, le projet est annoncé comme étant “exclusivement social et non commercial”. Une définition assez floue sachant que la particularité des NFT est d’être un certificat de propriété intellectuelle. Aucune mention de vente ou de prix n’a été annoncée lors des communiqués. 

Lucas