Netflix envisage un abonnement moins cher… avec de la publicité

Netflix envisage un abonnement moins cher… avec de la publicité

Victime d’une forte perte d’abonnés, Netflix réfléchi à proposer une offre moins onéreuse. Pour la première fois depuis son lancement, la publicité pourrait arriver sur la plateforme de streaming, une idée contraire aux valeurs de Netflix depuis sa création. En effet, le 19 avril dernier ont été publié les chiffres de ses résultats trimestriels et les résultats sont alarmants, plus de 200 000 abonnés en moins dans le monde entier. Une baisse inquiétante qui force les dirigeants de Netflix à employer les gros moyens.

Dans la foulée de la publication de ses chiffres, Netflix a organisé une interview des dirigeants de la plateforme. Disponible sur Youtube, c’est dans cette vidéo que Reed Hastings, PDG de Netflix annonce sa potentielle nouvelle stratégie.
« Ceux qui suivent Netflix depuis longtemps savent que je me suis toujours opposé à la complexité de la publicité […] «Mais aussi fan que je puisse être, je suis encore plus partisan de laisser le choix aux consommateurs. Certains consommateurs sont plus tolérants envers les pubs et veulent payer moins cher : leur permettre d’obtenir ce qu’ils veulent aurait beaucoup de sens. » déclare t’il.

Les raisons d’un tel changement ?

A son lancement en 2011, Netflix était le seul géant du streaming, la concurrence n’était pas encore au rendez-vous et la plateforme était en pleine expansion. Mais nous voilà en 2022 et les temps ont changé, aujourd’hui, des dizaines d’autres plateformes tel que Netflix sont entrées sur le marché avec des offres parfois plus intéressantes.

Une concurrence importante

C’est surtout à partir de 2019 que les choses se sont compliquées pour Netflix, qui bénéficiait une sorte de monopole en France. Malgré la présence de la plateforme française MyCanal depuis 2013, Netflix a toujours eu une grande longueur d’avance. En 2019, pendant que MyCanal enregistrait une perte de plus de 200 000 abonnés par rapport à 2018, Netflix de son côté en avait gagné plus d’un million sur la même période. La vraie concurrence concerne surtout l’arrivée de Amazon Prime Vidéo et Disney+, car ce sont ses dernières qui vont vraiment déstabiliser Netflix. Les offres d’Amazon Prime Video sont très concurrentielles et incluent les avantages du Prime de Amazon, autrement dit la livraison express gratuite pour des millions d’articles etc…De plus, Disney+ propose enfin son catalogue avec des centaines de films cultes du studio qui ont attiré bon nombre d’utilisateurs a son lancement.

Lucas