La digitalisation : 6 raisons des échecs de certaines entreprises

La digitalisation : 6 raisons des échecs de certaines entreprises

Le développement des nouvelles technologies a créé un engouement considérable pour la digitalisation. D’ailleurs, la crise sanitaire du covid a eu l’effet d’un véritable booster. Cependant, un grand nombre de structures peinent à rejoindre les rangs. Et pour ceux qui y sont déjà, plusieurs pratiques constituent dès freins pour leur épanouissement.

Une très faible représentation sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux restent un moyen de communication très fiable et rapide qui peut être utilisé par les entreprises pour un commerce en ligne. Ils rassemblent beaucoup de personnes de divers horizons et ouvrent ainsi la voie pour des prestations à l’international. Malheureusement, de nombreuses structures y sont très peu représentées et n’accordent point d’importance à leur utilisation.

La digitalisation

Un manque de véritable site web propre aux entreprises

Le premier portail sur Internet d’une structure reste son site web. Celui-ci donne toutes les informations nécessaires sur l’entreprise ainsi que les différentes informations utiles. Cependant, une étude d’un géant du web prouve qu’une entreprise sur trois dispose d’un site web. La principale raison de ce constat : un manque de moyen financier conséquent à y consacrer.

D’un autre côté, les entreprises qui en possèdent y consacrent très peu de temps, soit une heure par jour. Pire, elles négligent les mises à jour et la maintenance afin de le rendre compétitif et attractif.

Négligence de la part des dirigeants pour la digitalisation

La négligence est un frein majeur à la digitalisation des entreprises. En effet, les dirigeants de plusieurs sociétés n’y consacrent pas du tout d’attention et ne proposent pas de budget pour la communication en ligne. Les quelques responsables qui s’y consacrent n’entretiennent pas leur relation client et finissent par abandonner.

La négligence s’observe aussi dans la mise en place d’applications ou logiciels spécialisés pouvant aider les potentiels clients. À ce niveau, peu d’entreprises font le grand pas en investissant dans la conception d’applications qui est coûteuse.

La digitalisation

Manque de référencement des entreprises

Il est important pour une entreprise d’avoir un site web ou une visibilité sur les réseaux sociaux. Cependant, il est encore plus crucial de mieux les référencer auprès des moteurs de recherches afin d’apparaître rapidement lors des recherches.

Les statistiques soulignent que 60 % des responsables d’entreprises manquent d’optimiser leur référencement sur de plusieurs moteurs. Résultat, une faible apparition lors des recherches et une quasi-inexistence sur les réseaux sociaux.

Un personnel peu qualifié pour la gestion du processus de digitalisation

Pour mieux assurer la présence de n’importe quelle structure sur Internet, il est crucial de le confier à un professionnel. Malheureusement, peu d’entreprises le font.

Dans la crainte d’engager des spécialistes, elles ajoutent la gestion de leur image virtuelle à un quelconque employé. Résultat de ce fait : une mauvaise communication ou un mauvais traitement de la relation avec la clientèle.

L’attachement aux anciens systèmes de communication

Plusieurs sociétés restent attachées aux vieilles méthodes de communications qui sont : les flyers, les annonces publicitaires à télé et les affiches. Ils misent donc très peu sur la digitalisation et le font sans grande conviction.

Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.