Frédéric Arnault : la carrière phénoménale du CEO de TAG Heuer

Frédéric Arnault est le patron de TAG Heuer, un des leaders des montres sportives de luxe et une filiale de LVMH. À 27 ans, le jeune homme a déjà à son actif une expérience professionnelle singulière et dirige de main de maître la société de son père, Bernard Arnault. Découvrez la fortune de Frédéric Arnault ainsi que le déroulé de sa carrière.

Frédéric Arnault : le parcours académique de l’homme

Frédéric Arnault est né en 1995. Il est le troisième fils du milliardaire français Bernard Arnault et d’Hélène Mercier. Très vite, Frédéric commence ses études au lycée Louis-Le-Grand. Après son baccalauréat, il intègre en 2012 une classe préparatoire en Mathématiques, Physique et Sciences de l’ingénieur.

En 2014, il obtient son diplôme en mathématiques, physique et informatique puis intègre une École Polytechnique. Là-bas, il se spécialise en Computational and Applied Mathematics et ressort de l’institut avec un diplôme à l’appui en 2018.

Fortune de Frédéric Arnault

À son actif, Frédéric Arnault détient aussi quelques connaissances de base dans le corps armé. Le jeune homme possède non seulement une formation militaire, mais également des notions de la brigade des sapeurs-pompiers. Dans la cellule parisienne de ce dernier corps militaire, Frédéric avait même atteint le rang de Lead Paramedic.

Dans la famille Arnault, Frédéric est considéré comme l’un des plus brillants. En témoigne le prodigieux parcours qu’il possède à son compteur.

La carrière de Frédéric Arnault

Bien avant d’être CEO de TAG Heuer, Frédéric Arnault a pris le temps de se former. Il n’est donc pas à la tête de l’entreprise de son père par simple désir, mais à cause de ses compétences et de sa dextérité.

En effet, Frédéric a commencé sa carrière professionnelle en tant qu’analyste d’affaires dans le cabinet-conseil de McKinsey & Company. Durant ce stage d’été, le jeune homme avait la charge d’orienter les clients qui désirent évoluer dans le secteur public ou privé. À ce poste, Frédéric a donc appris à développer ses compétences de leadership, d’analyste et gestion commerciale.

En 2017, le jeune homme poursuit sa série de formations professionnelles en intégrant la société américaine Facebook. Dans les locaux de la société, Frédéric était stagiaire au sein de la Facebook Artificial Intelligence Research (FAIR). Ici, Frédéric a eu le temps de comprendre les bases de l’intelligence artificielle ainsi que son mode de fonctionnement. Il met fin à ce stage après 4 mois d’apprentissage.

Les premiers pas de Frédéric Arnault dans TAG Heuer

En septembre 2017, Frédéric Arnault intègre TAG Heuer, l’horloger suisse racheté par le groupe LVMH. À son arrivée, il prend la tête du département des technologies connectées.

Rappelons que ce secteur de l’entreprise a été mis en place à la suite de l’accord signé entre TAG Heuer, Intel et Google en 2015. Le but de ce partenariat est de créer une montre de luxe connectée. La même année, TAG Heuer sort le premier modèle : la TAG Heuer Carrera Connected. La montre est commercialisée à 1400 €.

Après avoir passé 1 an à la tête de ce département, Frédéric Arnault est nommé directeur de la stratégie et du digital de TAG Heuer. À son nouveau poste, le jeune homme à la charge de définir les stratégies de la firme tout en renforçant la dimension digitale. Après une année de gestion du département, Frédéric fait un grand bond dans la société. Il devient président-directeur général de TAG Heuer.

CEO de TAG Heuer à seulement 25 ans

Le 1er juillet 2020, Frédéric Arnault prend la tête de la société TAG Heuer. Il était alors âgé de 25 ans. À tous ceux qui disaient qu’il était trop jeune, Frédéric s’est défendu en citant l’exemple du fondateur de la marque suisse.

« Edouard Heuer n’avait que 20 ans quand il a fondé l’entreprise en 1860 »,

Frédéric Arnault dans le Journal Capital

Ce sont les mots du jeune homme dans les colonnes du journal Capital. Il succède donc à Stéphane Bianchi.

Durant cette interview, il n’hésite d’ailleurs pas à dévoiler quelques-uns de ses plans afin de monter ses ambitions pour la tâche qui l’attend. « Je souhaite recentrer la marque autour de ses valeurs fortes qui ont fait son histoire : le sport, la technologie, la performance et l’innovation ».

Frédéric Arnault

Frédéric Arnault se positionne déjà comme un homme sur qui il faudra compter dans le développement de TAG Heuer et du groupe LVMH. Pour atteindre cet objectif, il a mis en place un plan de développement bien pensé :

  • le recrutement de profil beaucoup plus orienté technologique ;
  • l’instauration d’une culture d’entreprise à l’image de celle d’une start-up ;
  • la coordination de toutes les branches de la firme afin d’aboutir à un résultat satisfaisant.

Comme il fallait s’y attendre, Frédéric Arnault a vu juste. La marque conforte sa place de leader et développe des montres luxueuses comme aucune autre société ne le fait. La dernière innovation en date est TAG Heuer Formula 1 Chronographs.

Retour haut de page