Changement climatique et crise économique : comprendre la situation mondiale en 3 points

Changement climatique et crise économique : comprendre la situation mondiale en 3 points

Les changements climatiques se caractérisent par des variations de températures. Ils peuvent être dus à des phénomènes naturels ou à l’émission de certains gaz comme le méthane, le dioxyde de carbone, etc. Ils ont un effet considérable dans la crise économique qui secoue actuellement le monde.

Une diminution du PIB mondial dû au réchauffement climatique

D’ici quelques années, l’augmentation de température globale pourrait atteindre +7 degrés. Cet état de choses trouve sa source dans l’évolution industrielle, l’utilisation du charbon, du pétrole et du gaz. Selon les experts, cela pourrait entraîner une diminution considérable du PIB mondial. Le réchauffement climatique aura donc des effets néfastes sur l’économie mondiale.

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat a fourni un rapport de l’évolution entre 1980 et 1999. Selon lui, le monde aurait connu une diminution de 1 à 5 % du PIB pour un réchauffement climatique de 4 %. 

Il faut noter que ces effets sont diversement repartis entre les pays selon leur niveau de croissance économique. Alors, les pays en développement sont les plus touchés compte tenu de leur situation géographique. Conjointement, ces changements sont plus ou moins avantageux aux pays du Nord (Russie, Canada, etc.). En effet, grâce aux rendements des activités agricoles, ces derniers peuvent compenser les désavantages du réchauffement climatique.

Changements climatiques

Impact des changements climatiques sur le tourisme

Dans certaines régions du monde, les changements climatiques provoquent la montée des eaux en surface. Ce phénomène n’est pas nouveau, mais aujourd’hui, il ne se fait plus naturellement.  Ceci serait dû à la gestion des débris industriels par l’homme. Parallèlement, cette montée des eaux serait une menace pour la stabilité de l’économie mondiale

A la longue, les changements climatiques ne permettront pas à bon nombre de pays d’offrir des conditions optimales pour favoriser l’arrivée des touristes. Ces derniers vont donc se trouver dans l’obligation de s’expatrier vers d’autres pays où les conditions seraient meilleures.

Les régions les plus concernées sont ceux des littoraux urbanisés qui ont une faible altitude. Leur proximité avec les mers et océans fait qu’elles sont plus exposées à la montée des eaux. Non seulement les activités touristiques seraient affectées, mais la population locale devient victime d’insécurité.

Les effets socio–économiques des changements climatiques

Comme dans les deux cas précédents, la dégradation des climats vont avoir un impact négatif sur les productions et l’emploi. En effet, d’ici quelques années, si rien n’est fait, l’on pourra noter la disparition de certains greniers. Cela entraînera une famine mondiale.

En plus, le réchauffement climatique peut emmener une augmentation des coûts de climatisation dans les industries et entrepôts. La montée des eaux, quant à elle, pourrait engendrer la disparition de certains territoires. Ces deux phénomènes seront à la base des énormes pertes qui peuvent être enregistrées dans l’immobilier.

Aussi, ces changements peuvent avoir pour conséquence la prolifération de certaines maladies telles que :

  • le paludisme ;
  • la dengue ;
  • les maladies infectieuses, etc.

Enfin, ces changements vont amener plusieurs personnes à travailler dans des conditions vulnérables. Seuls les pays ayant assez de ressources pourront s’adapter aux nombreux effets des changements climatiques.

Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.