Le top 3 des collectionneurs d’art contemporain au monde

Le top 3 des collectionneurs d’art contemporain au monde

L’art contemporain englobe l’ensemble des œuvres produites à partir de 1945. Ce domaine passionne aujourd’hui de nombreux milliardaires qui sont prêts y à investir une grande partie de leur richesse. Ces entrepreneurs ou philanthropes trouvent même dans ce monde leur source de motivation. Voici un top 3 des collectionneurs d’art contemporain au monde.

David Geffen : un détenteur de grands œuvres d’art

art contemporain

Le milliardaire américain David Geffen est connu de tous pour son amour pour les œuvres d’art contemporain. La valeur des objets qu’il collectionne est estimée à environ 2,3 milliards de dollars d’après le cabinet d’étude Wealth X en 2014. Il a réussi à se procurer les œuvres de Robert Rauschenberg et Jasper Johns qui sont de grands artistes du XXe siècle. 

Ce richissime investit plus du tiers de sa richesse dans la collection des œuvres à travers tout le monde entier. Il est également réputé pour ses nombreux chèques allant à l’endroit des institutions artistiques. En 2017, David Geffen a promis faire un don de 150 millions de dollars au Museum of Art pour que les galeries de ce musée portent son nom.

En 2006, il a vendu le Number 5 produit en 1948 par Jackson Pollock à 140 millions de dollars à David Martinez. Il bat ainsi le record du tableau le plus cher jamais vendu. La même année, il a vendu le Woman III. Il faut noter que ces deux tableaux figurent parmi les tableaux les plus chers de tous les temps.

Eli Broad : un amoureux avéré d’art contemporain

Eli Broad s’est fait une notoriété en Amérique et dans le monde grâce à son amour pour les œuvres d’art. Il est le cofondateur du Museum of Contemporary Art et un des principaux mécènes du Los Angeles Museum of Art. Il réussit également à créer un musée des arts (le Broad Art) au sein de l’université UCLA en 2006.

Le lien qu’entretient Eli avec les deux grands musées de Los Angeles, ne l’empêche pas de créer son propre musée. Cette enceinte à statut privé nommée « The Broad » ouvre ses portes au grand public en 2017. L’entrée de cette galerie est garnie des œuvres de John Baldessari, Charline Von Heyl ou encore d’Ed Ruscha.

Par rapport à son amour pour les arts, il affirme « Malgré la prise de risque, j’ai décidé d’aller vers l’art contemporain parce que c’est ce qui m’émouvait et me faisait réfléchir. Pourtant, au début, je n’y comprenais rien, mais c’est plus stimulant d’observer le présent que de se tourner vers le passé. »

Avec sa femme, il a réussi à acquérir un dessin de Van Gogh et un tableau de Miró.

Reinhold Würth : un collectionneur d’art hors pair

L’Alsacien Reinhold Würth possède une des plus prodigieuses collections d’art du monde. Il a plus d’une quinzaine de musées à travers le monde et dont le plus célèbre est à Erstein. Il est situé à côté du siège de son entreprise Würth en France. Dans ces enceintes, Reinhold expose les 16 000 œuvres d’art dont il est propriétaire.

À propos de son succès dans le monde de l’art, il affirme « je ne sais pas à précisément à quelle mesure l’art a contribué à notre succès, mais étant devenu leader mondial sur notre créneau, j’en déduis que l’art ne nous a pas fait de tort. ». Reinhold cherche même à partager sa passion pour les arts avec ses collaborateurs.

Hermann

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.